By Romuald Fonkoua

Ecrivain, poète, dramaturge, militant politique, Aimé Césaire (1913-2008) est l'un des acteurs prépondérants de l. a. révolution noire qui s'est jouée sur tous les continents dans l'après-guerre. Mais cet homme du monde incarne d'abord l'intellectuel français, dont l'histoire et los angeles vie jalonnent les grands moments de notre histoire.

Il y a cent ans naissait Aimé Césaire. De l. a. Martinique à l'Assemblée nationale, sa vie est jalonnée de rencontres décisives et d'amitiés essentielles. Poète, politique et dramaturge, Césaire incarne avec Brio l. a. determine de l'intellectuel noir dont les idées, les œuvres et l'action ont accompagné l'histoire de tous les opprimés et colonisés du XXe siècle. Soulignant sa prose remarquable au carrier de reasons justes, l'auteur insiste également sur son amour inconditionnel pour los angeles scène théâtrale.

Professeur de littérature francophone à l'université Paris-Sorbonne où il dirige le centre foreign d'études francophones (CIEF), Romuald Fonkoua est également professeur à Middlebury Collège (Vermont, États-Unis) et rédacteur en chef de los angeles revue Présence africaine.
Cet ouvrage a obtenu le prix Robert Delavignette de l'Académie des sciences d'outre-mer.

3Une biographie très documentée, aussi admirative qu'inspirée. "
Catherine Golliau, Le Point

Show description

Read Online or Download Aimé Césaire PDF

Best French Literature books

Lanzarote

Realising that his New yr is likely to be a catastrophe, as traditional, our narrator, on impulse, walks right into a commute service provider to e-book every week within the sunlight. delicate to his restricted ability and dislike of Muslim international locations, the shuttle agent indicates an island filled with twenty first century hedonism, set in a extraordinary lunar panorama - Lanzarote.

Sodom and Gomorrah: In Search of Lost Time, Volume 4 (Penguin Classics Deluxe Edition)

Sodom and Gomorrah—now in a good translation via John Sturrock—takes up the subject matter of gay love, female and male, and dwells on how harmful sexual jealousy should be when you undergo it. Proust’s novel is usually an unforgiving research of either the decadent excessive society of Paris and the increase of a philistine bourgeoisie that's so one can supplanting it.

Nana (Oxford World's Classics)

Nana opens in 1867, the 12 months of the area reasonable, while Paris, thronged through a sophisticated elite, used to be an ideal aim for Zola's scathing denunciation of hypocrisy and fin-de-siècle ethical corruption. during this new translation, the destiny of Nana--the Helen of Troy of the second one Empire, and daughter of the laundress in L'Assommoir--is now rendered in racy, trendy English.

The Nun (Oxford World's Classics)

Diderot's The Nun (La Religieuse) is the doubtless actual tale of a tender lady pressured via her mom and dad to go into a convent and take holy orders. a unique mingling mysticism, insanity, sadistic cruelty and nascent sexuality, it offers a scathing perception into the results of pressured vocations and the unnatural lifetime of the convent.

Additional info for Aimé Césaire

Show sample text content

Camille Darsières s’est éteint brutalement à los angeles fin de l’année 2006. Je perds avec lui une mémoire vivante de l’histoire contemporaine de l. a. Martinique, un acteur et un advisor éclairé de los angeles politique de l’île vue du dedans – et, disons-le bien – une warning importante auprès de l’ancien maire3. Césaire, lui, avait sans doute perdu un ami cher et un complice précieux. Le poète me semble bien fatigué, et je me reproche déjà d’avoir insisté auprès de sa fidèle secrétaire pour que le rendez-vous soit maintenu. Un coincidence domestique l’empêche de se déplacer autrement qu’avec deux chaussures inégales et différentes, dont une moufle. J’avais gardé le keepsake d’un homme qui ne tenait pas en position lors de notre dernière rencontre. Elégamment vêtu d’un gown gris impeccable, il ne savait s’asseoir que pour mieux se relever, allant de l. a. desk basse à son bureau. Maintenant, l’homme a vieilli. Son gown est right, mais un peu négligé. los angeles blessure au pied, profonde, douloureuse, lui fait prendre sense of right and wrong de l. a. vanité de son corps, de son handicap, et même d’une attainable impotence. Il ne supporte rien d’autre que los angeles lecture que lui firent, durant ma courte présence, ce matin-là, une étudiante venue de Paris, qui achève sa thèse sur son œuvre4, et un journaliste de France-Antilles5. L’une, qu’il appelle affectueusement Kori, lui lit de l. a. poésie. L’autre, � l’esclave sénégalais qu’il retenait dans son île », comme il le nomme malicieusement, los angeles presse quotidienne. En réalité, dans son état, affaibli, Césaire ne supporte plus d’être bercé que par les seuls mots de sa poésie. Il les redécouvre avec avidité dans l. a. bouche des autres. Et si ces mots sont dits par une belle voix, c’est encore mieux. Césaire semble ne plus vivre et ne plus se comprendre que par et dans ses mots. Cette angle du poète renvoyait selon moi à son œuvre tout entière. Dans Cahier d’un retour au can pay natal, c’était par les mots, déjà, comme il le disait, � que nous manions des quartiers de monde ». Par eux aussi que � nous épousons des continents en délire, que nous forçons des fumantes portes ». � Des mots, ah oui, des mots ! mais des mots de sang frais, des mots qui sont des raz-de-marée et des érésipèles et des paludismes et des laves et des feux de brousse et des flambées de chair et des flambées de villes… » Dans Moi, laminaire, le poète considère le mot comme un viatique. Il suffit de se remémorer quelques vers du poème � Mot-macumba » : Il y a des mots bâton-de-nage pour écarter les squales il y a des mots iguanes il y a des mots subtils ce sont des mots phasmes il y a des mots d’ombre avec des réveils en colère d’étincelles il y a des mots Shango il m’arrive de nager de ruse sur le dos d’un mot dauphin. l. a. maladie, los angeles vieillesse ramenaient ainsi objectiveé Césaire à sa fonction première de poète, de manieur de mots, de jongleur de los angeles langue. C’est peut-être bien, littéralement, ce qu’il faudrait retenir de toute sa vie. Bien que son intérêt pour l. a. poésie et los angeles politique soit demeuré intact, l. a. maladie le rendait dépendant.

Rated 4.43 of 5 – based on 46 votes