By Albert Camus

"Caligula : C'est une vérité toute uncomplicated et toute claire, un peu bête, mais difficile à découvrir et lourde à porter.
Hélicon : Et qu'est-ce donc que cette vérité, Caïus ?
Caligula : Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux.
Hélicon : Allons, Caïus, c'est une vérité dont on s'arrange très bien. Regarde autour de toi. Ce n'est pas cela qui les empêche de déjeuner.
Caligula : Alors, c'est que tout, autour de moi, est mensonge, et moi, je veux qu'on vive dans los angeles vérité !"

Show description

Read Online or Download Caligula / Le Malentendu PDF

Similar French Literature books

Lanzarote

Realising that his New yr is likely to be a catastrophe, as traditional, our narrator, on impulse, walks right into a trip organisation to e-book every week within the solar. delicate to his restricted capability and dislike of Muslim nations, the shuttle agent indicates an island choked with twenty first century hedonism, set in a strange lunar panorama - Lanzarote.

Sodom and Gomorrah: In Search of Lost Time, Volume 4 (Penguin Classics Deluxe Edition)

Sodom and Gomorrah—now in an outstanding translation via John Sturrock—takes up the topic of gay love, female and male, and dwells on how damaging sexual jealousy should be in case you undergo it. Proust’s novel is additionally an unforgiving research of either the decadent excessive society of Paris and the increase of a philistine bourgeoisie that's that allows you to supplanting it.

Nana (Oxford World's Classics)

Nana opens in 1867, the yr of the area reasonable, whilst Paris, thronged by way of a worldly elite, used to be an ideal aim for Zola's scathing denunciation of hypocrisy and fin-de-siècle ethical corruption. during this new translation, the destiny of Nana--the Helen of Troy of the second one Empire, and daughter of the laundress in L'Assommoir--is now rendered in racy, fashionable English.

The Nun (Oxford World's Classics)

Diderot's The Nun (La Religieuse) is the doubtless real tale of a tender lady pressured through her mom and dad to go into a convent and take holy orders. a singular mingling mysticism, insanity, sadistic cruelty and nascent sexuality, it offers a scathing perception into the consequences of compelled vocations and the unnatural lifetime of the convent.

Additional resources for Caligula / Le Malentendu

Show sample text content

CÆSONIA � Accueille tes enfants égarés. Reçois-les dans l'asile dénudé de ton amour indifférent et douloureux. Donne-nous tes passions sans objet, tes douleurs privées de raison et tes joies sans avenir... » LES PATRICIENS � ... et tes joies sans avenir... » CÆSONIA, très haut. � Toi, si vide et si brûlante, inhumaine, mais si terrestre, enivre-nous du vin de ton équivalence et rassasie-nous pour toujours dans ton cœur noir et salé. » LES PATRICIENS � Enivre-nous du vin de ton équivalence et rassasie-nous pour toujours dans ton cœur noir et salé. » Quand los angeles dernière word a été prononcée par les patriciens, Caligula, jusque-là motionless, s'ébroue et d'une voix de stentor : CALIGULA Accordé, mes enfants, vos vœux seront exaucés. Il s'assied en tailleur sur le piédestal. Un à un, les patriciens se prosternent, versent leur obole et se rangent à droite avant de disparaître. Le dernier, troublé, oublie son obole et se retire. Mais Caligula, d'un bond, se remet debout. Hep ! Hep ! Viens ici, mon garçon. Adorer, c'est bien, mais enrichir, c'est mieux. Merci. Cela va bien. Si les dieux n'avaient pas d'autres richesses que l'amour des mortels, ils seraient aussi pauvres que le pauvre Caligula. Et maintenant, messieurs, vous allez pouvoir partir et répandre dans l. a. ville l'étonnant miracle auquel il vous a été donné d'assister : vous avez vu Vénus, ce qui s'appelle voir, avec vos yeux de chair, et Vénus vous a parlé. Allez, messieurs. Mouvement des patriciens. Une seconde ! En sortant, prenez le couloir de gauche. Dans celui de droite, j'ai publishé des gardes pour vous assassiner. Les patriciens sortent avec beaucoup d'empressement et un peu de désordre. Les esclaves et les musiciens disparaissent. SCÈNE II Hélicon threat Scipion du doigt. HÉLICON Scipion, on a encore fait l'anarchiste ! SCIPION, à Caligula. Tu as blasphémé, Caïus. HÉLICON Qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ? SCIPION Tu souilles le ciel après avoir ensanglanté los angeles terre. HÉLICON Ce jeune homme adore les grands mots. Il va se coucher sur un divan. CÆSONIA, très calme. Comme tu y vas, mon garçon ; il y a en ce second, dans Rome, des gens qui meurent pour des discours beaucoup moins éloquents. SCIPION J'ai décidé de dire los angeles vérité à Caïus. CÆSONIA Eh bien, Caligula, cela manquait à ton règne, une belle determine morale ! CALIGULA, intéressé. Tu crois donc aux dieux, Scipion ? SCIPION Non. CALIGULA Alors, je ne comprends pas : pourquoi es-tu si urged à dépister les blasphèmes ? SCIPION Je puis nier une selected sans me croire obligé de los angeles salir ou de retirer aux autres le droit d'y croire. CALIGULA Mais c'est de los angeles modestie, cela, de l. a. vraie modestie ! Oh ! cher Scipion, que je suis content material pour toi. Et envieux, tu sais... motor vehicle c'est le seul sentiment que je n'éprouverai peut-être jamais. SCIPION Ce n'est pas moi que tu jalouses, ce sont les dieux eux-mêmes. CALIGULA Si tu le veux bien, cela restera comme le grand mystery de mon règne. Tout ce qu'on peut me reprocher aujourd'hui, c'est d'avoir fait encore un petit progrès sur los angeles voie de los angeles puissance et de l. a. liberté.

Rated 4.46 of 5 – based on 18 votes