By Paul Petit

Histoire générale de l'Empire romain3. Le Bas-EmpireThéodose réunit en ses mains pour l. a. dernière fois le gouvernement de l'Empire tout entier. Bien que les contemporains ne semblent pas en avoir senti l'importance, los angeles date de 395 est l'une de celles qui marquent l. a. fin de l'Empire romain. Quelles sont les "causes de l. a. chute de l'Empire romain" ? Le destin des grandes civilisations est-il de disparaître ?Depuis le XVIIIe siècle ont été élaborées des explications "unitaristes" qui attribuent cette ruine à une reason precise, ou tenue pour essentielle. Paul Petit suggest, au contraire, de multiplier les reasons et de souligner l. a. survie des formes romaines de civilisation. Il est en tout cas un fait à ne jamais perdre de vue : entre 395 et 410, ce n'est pas los angeles chute de l'Empire romain qui se produit, mais l. a. définitive séparation entre l'Orient et l'Occident.Paul Petit (1914-1981)A été professeur d'histoire ancienne à l'université des sciences sociales de Grenoble-II.

Show description

Read or Download Histoire générale de l'Empire romain, tome 3 : Le Bas-Empire, 284-395 PDF

Best Classical Studies books

Poetics (Penguin Classics)

Crucial analyzing for all scholars of Greek theatre and literature, and both stimulating for an individual attracted to literature within the Poetics, his near-contemporary account of classical Greek tragedy, Aristotle study the dramatic parts of plot, personality, language and spectacle that mix to provide pity and worry within the viewers, and asks why we derive excitement from this it sounds as if painful method.

Early Greek Philosophy (Penguin Classics)

The works gathered during this quantity shape the genuine origin of Western philosophy—the base upon which Plato and Aristotle and their successors could finally construct. but the significance of the Pre-Socratics thinkers lies much less of their influence—great notwithstanding that was—than of their mind-blowing highbrow ambition and imaginitive achieve.

Discourses and Selected Writings (Penguin Classics)

A brand new translation of the influential teachings of the nice Stoic philosopherDESPITE BEING BORN into slavery, Greco-Roman thinker Epictetus grew to become probably the most influential thinkers of his time. Discourses and chosen Writings is a transcribed number of casual lectures given through the thinker round advert 108.

The Laws (Penguin Classics)

Within the legislation, Plato describes in attention-grabbing aspect a entire method of laws in a small agricultural utopia he named Magnesia. His legislation not just govern crime and punishment, but additionally shape a code of behavior for all features of existence in his perfect state—from schooling, recreation and faith to sexual behaviour, marriage and consuming events.

Additional info for Histoire générale de l'Empire romain, tome 3 : Le Bas-Empire, 284-395

Show sample text content

Forty eight. Il y aurait coexistence, selon A. PIGANIOL, d’un marché libre en monnaie dévaluée et d’un � marché noir » pour les riches. L’expression � marché noir » est sans doute à éviter (A. PIGANIOL écrivait pendant l. a. Seconde Guerre mondiale…). Disons que l’or sert de monnaie pour les empereurs (distributions, impôts, amendes, subsides aux barbares, cadeaux et donativa), qu’il soit monnayé ou au poids, qu’il permet aux riches de thésauriser et de financer les dépenses de luxe, et que pour les pauvres c’est l. a. suprême ressource en cas de besoin (corruption, security à obtenir, pièce d’or au geôlier…). forty nine. G. MICKWITZ, Geld und Wirschaft im römischen Reich des vierten Jahrh. , Helsingfors, 1932. 50. S. MAZZARINO, Aspetti sociali del 4to secolo, Rome, 1951. Ses analyses sont fondées sur un petit nombre de passages d’auteurs littéraires et de textes législatifs, et sur l’Anonyme de rebus bellicis, qu’il date du règne de Constance. A. PIGANIOL, � La crise sociale au Bas-Empire », JS, 1955, 5-15 (= Scripta varia, 324-333). F. DE MARTINO, op. cit. , V, 367-371. fifty one. Un exemple savoureux dans Libanios des manœuvres malhonnêtes du gouverneur Severus (or. , LVII, 51) : ce consulaire de Syrie reçoit (sous Théodose) des annones en nature, les revend cher, et avec des mesures fausses (! ) aux magasins de l’État, dont il terrorise les gestionnaires, et se ravitaille ensuite personnellement au marché, sans doute au prix de los angeles coemptio, P. PETIT, Libanius, 153-154. fifty two. C’est ainsi que S. MAZZARINO interprète le texte Amm. Marc. , XVI, 5,14 (supra, p. 106) : le préfet du prétoire Florentius avait repairé à 25 solidi le barème de l’adaeratio par caput, ce qui était très élevé ; en le fixant à 7 solidi seulement, Julien soulage les contribuables, mais mécontente les fonctionnaires qui touchaient des annones adérisées (converties en argent, selon le même barème). Selon J. P. CALLU (supra, p. 164, n. 44), Théodose aurait voulu supprimer l’adaeratio et revenir à une économie d’État plus naturelle afin de freiner los angeles hausse des prix, conséquence en Orient de l’emploi généralisé de l’or. En Occident, on réagit contre cette hausse en conservant le plus attainable le bi-métallisme. los angeles création du solidus, comme le remarque plaisamment l’auteur, avait été difficile à � digérer ». fifty three. Pas de grande synthèse récente, vehicle les grands ouvrages de M. ROSTOVTZEFF, SEHRE, et de T. FRANK, ESurvey, ne traitent pas du Bas-Empire. A. PIGANIOL, EChr. , 303-333. A. BERNARDI, � The financial difficulties of the Roman Empire on the Time of its Decline », SDHI, 31, 1965, 110-170. W. HELD, Die Vertiefung der allgemeinen Krise im Westen des römischen Reichs. Studien über die sozialökono-mischen Verhältnisse am Ende des three. und in der 1. Hälfte des four. Jahrh. , 1974. fifty four. A. PIGANIOL, EChr. , 310-312. F. DE MARTINO, op. cit. , V. , 380-383. l. a. contrast entre patrimonium et res privata n’est pas toujours claire. fifty five. R. ÉTIENNE, Bordeaux vintage, Bordeaux, 1962, 351-361. A. MERLIN, � La mosaïque du seigneur Julius à Carthage », Bull. Com. Trav. hist. , 1921, 95-114. R. PARIBENI, � Le dimore dei potentiores nel Basso Impero », Mitt.

Rated 4.72 of 5 – based on 24 votes