By Honoré de Balzac

Show description

Read or Download Illusions Perdues PDF

Similar Literary Classics books

Dubliners

A definitive version of maybe the best brief tale assortment within the English languageJames Joyce’s Dubliners is a vibrant and unflinching portrait of “dear soiled Dublin” on the flip of the 20 th century. those fifteen tales, together with such unforgettable ones as “Araby,” “Grace,” and “The Dead,” delve into the center of town of Joyce’s start, taking pictures the cadences of Dubliners’ speech and portraying with a nearly brute realism their outer and internal lives.

The Log from the Sea of Cortez (Penguin Classics)

Within the years after the 1939 book of Steinbeck’s masterful The Grapes of Wrath, Steinbeck and his novel more and more turned the heart of excessive controversy and censorship. looking for a respite from the nationwide level, Steinbeck and his shut pal, biologist Ed Ricketts, launched into a month lengthy marine specimen-collecting day trip within the Gulf of California, which led to their collaboration at the Sea of Cortez.

The Pickwick Papers (Penguin Classics)

'One of my life's maximum tragedies is to have already learn Pickwick Papers - i will not return and browse it for the 1st time' Fernando PessoaFew first novels have created as a lot well known pleasure because the Pickwick Papers - a comic book masterpiece that catapulted its twenty-four-year-old writer to speedy reputation.

The Conquest of New Spain (Penguin Classics)

Vibrant, robust and soaking up, it is a first-person account of 1 of the main startling army episodes in historical past: the overthrow of Montezuma's doomed Aztec Empire by way of the ruthless Hernan Cortes and his band of adventurers. Bernal Díaz del Castillo, himself a soldier lower than Cortes, provides a fascinatingly precise description of the Spanish touchdown in Mexico in 1520 and their amazement on the urban, the exploitation of the natives for gold and different treasures, the expulsion and flight of the Spaniards, their regrouping and eventual catch of the Aztec capital.

Additional resources for Illusions Perdues

Show sample text content

Mon fiston, dit-il en voyant revenir Lucien, que vous arrive-t-il donc ? Auriez-vous besoin de moi ? — Non, monsieur, répondit le poète ; mais comme vous êtes notre ami, je puis vous dire l’affaire : ma mère vient d’accorder l. a. major de ma sœur à David Séchard. » Pour toute réponse, Postel ferma brusquement sa fenêtre, au désespoir de n’avoir pas call foré Mlle Chardon. Au lieu de rentrer à Angoulême, David prit los angeles course de Marsac. Il alla tout en se promenant chez son père, et arriva le lengthy du clos attenant à l. a. maison, au second où le soleil se levait. L’amoureux aperçut sous un amandier los angeles tête du vieil Ours qui s’élevait au-dessus d’une haie. � Bonjour, mon père, lui dit David. — Tiens, c’est toi, mon garçon ? par quel hasard te trouves-tu sur l. a. direction à cette heure ? Entre par là, dit le vigneron en indiquant à son fils une petite porte à claire-voie. Mes vignes ont toutes goé fleur31, pas un cep de gelé ! Il y air of secrecy plus de vingt poinçons32 à l’arpent cette année ; mais aussi comme c’est fumé ! — Mon père, je viens vous parler d’une affaire importante. — Eh bien, remark vont nos presses ? tu dois gagner de l’argent gros comme toi ? — J’en gagnerai, mon père, mais pour le second je ne suis pas riche. — Ils me blâment tous ici de fumer à mort, répondit le père. Les bourgeois, c’est-à-dire M. le marquis, M. le comte, messieurs ci et ça prétendent que j’ôte de los angeles qualité au vin. À quoi sert l’éducation ? à vous brouiller l’entendement. Écoute ! ces messieurs récoltent sept, quelquefois huit pièces à l’arpent, et les vendent soixante francs l. a. pièce, ce qui fait au plus quatre cents francs par arpent dans les bonnes années. Moi, j’en récolte vingt pièces et les vends trente francs, overall six cents francs ! Où sont les niais ? l. a. qualité ! los angeles qualité ! Qu’est-ce que ça me fait, l. a. qualité ? qu’ils l. a. gardent pour eux, los angeles qualité, MM. les marquis ! pour moi, los angeles qualité, c’est les écus. Tu dis ? … — Mon père, je me marie, je viens vous demander… — Me demander ? Quoi ! rien du tout, mon garçon. Marie-toi, j’y consens ; mais pour te donner quelque selected, je me trouve sans un sou. Les façons33 m’ont ruiné ! Depuis deux ans, j’avance des façons, des impositions, des frais de toute nature ; le gouvernement prend tout, le plus clair va au gouvernement ! Voilà deux ans que les pauvres vignerons ne font rien. Cette année ne se présente pas mal, eh bien, mes gredins de poinçons valent déjà onze francs ! On récoltera pour le tonnelier. Pourquoi te marier avant les vendanges ? … — Mon père, je ne viens vous demander que votre consentement. — Ah ! c’est une autre affaire. À l’encontre de qui te maries-tu, sans curiosité ? — J’épouse Mlle Ève Chardon. — Qu’est-ce que c’est que ça ? qu’est-ce qu’elle mange ? — Elle est fille de feu M. Chardon, le pharmacien de l’Houmeau. — Tu épouses une fille de l’Houmeau, toi, un bourgeois ! toi, l’imprimeur du Roi à Angoulême ! Voilà les culmination de l’éducation ! Mettez donc vos enfants au collège ! Ah ! çà, elle est donc bien riche, mon garçon ? dit le vieux vigneron en se rapprochant de son fils d’un air câlin ; motor vehicle si tu épouses une fille de l’Houmeau, elle doit en avoir des mille et des cent !

Rated 4.96 of 5 – based on 36 votes