By Lucien Jerphagnon

On avait exterminé sa famille entière, puis il avait été relégué dans un lointain palais. Bref, le très chrétien Constance n'avait rien négligé pour évincer Julien de los angeles pourpre de ses ancêtres. Le voilà pourtant empereur de Rome et converti en mystery aux dieux païens. los angeles saga noire d'une dynastie, hantée de monstres froids, de prélats doubles, de barbouzes et de philosophes arrivistes est racontée ici au jour le jour. Lucien Jerphagnon joint à l'érudition un infrequent expertise d'évocation. En entreprenant cette réhabilitation de l'empereur Julien, il réussit un modèle de biographie.

Show description

Read or Download Julien dit l'Apostat : Histoire naturelle d'une famille sous le Bas-Empire PDF

Similar Classical Studies books

Poetics (Penguin Classics)

Crucial studying for all scholars of Greek theatre and literature, and both stimulating for someone drawn to literature within the Poetics, his near-contemporary account of classical Greek tragedy, Aristotle study the dramatic parts of plot, personality, language and spectacle that mix to supply pity and worry within the viewers, and asks why we derive excitement from this it seems that painful strategy.

Early Greek Philosophy (Penguin Classics)

The works amassed during this quantity shape the real beginning of Western philosophy—the base upon which Plato and Aristotle and their successors might ultimately construct. but the significance of the Pre-Socratics thinkers lies much less of their influence—great even though that was—than of their wonderful highbrow ambition and creative succeed in.

Discourses and Selected Writings (Penguin Classics)

A brand new translation of the influential teachings of the good Stoic philosopherDESPITE BEING BORN into slavery, Greco-Roman thinker Epictetus grew to become some of the most influential thinkers of his time. Discourses and chosen Writings is a transcribed choice of casual lectures given by way of the thinker round advert 108.

The Laws (Penguin Classics)

Within the legislation, Plato describes in interesting aspect a accomplished procedure of laws in a small agricultural utopia he named Magnesia. His legislation not just govern crime and punishment, but additionally shape a code of behavior for all features of existence in his excellent state—from schooling, recreation and faith to sexual behaviour, marriage and consuming events.

Extra info for Julien dit l'Apostat : Histoire naturelle d'une famille sous le Bas-Empire

Show sample text content

On l’aperçoit un second à Toulouse, avec ses frères ; il se fixe un temps en Toscane et peu après on le retrouve à Corinthe, où il semble qu’on lui ait laissé los angeles paix. Son life finissait par ressembler aux pérégrinations d’Ulysse. À quoi occupait-il son temps ? Il étudiait, fréquentait des professeurs, évitant comme l. a. peste toute liaison dangereuse, tout touch compromettant qui eût été aussitôt rapporté à l. a. cour par le group of workers spécialisé. Il s’était, lui aussi, marié, et même deux fois : il faut s’y faire ! De sa première femme, une certaine Galla, il avait european une fille et deux fils, dont un petit Gallus, né vers 325-326. Nous le reverrons bientôt. Galla morte, il refit sa vie avec Basilina, jolie patricienne, cultivée, bien dotée, et c’est de ce mariage que naquit Julien, en avril-mai 332, à Constantinople, où le ménage avait enfin pu revenir. motor vehicle, dans l’intervalle, l’impératrice mère avait fini par mourir. Comblée d’ans, elle s’éteignit vers 328, promise sur l. a. terre comme au ciel à un bel avenir : des mains de Dieu elle était censée recevoir l’auréole des saints ; dans los angeles capitale, des ferveurs humaines lui élevaient une statue. Tout lui aurait souri, au-delà même de l. a. tombe. En tout cas, pour Jules Constance, Delmatius et Hannibalien, c’en était fini des avanies. Ils respiraient. Du ciel sainte Hélène ne pouvait plus rien, sinon prier pour eux, et nous verrons sous peu qu’ils en avaient bien besoin. En attendant, ils prenaient à Constantinople de plus en plus d’importance, jusqu’à y déplacer un sure tonnage. C’est que Constantin s’était ravisé, découvrant qu’un rapprochement pouvait être ecocnomic. Plus rien maintenant ne s’y opposait ; il pouvait laisser parler son cœur. Des liens se nouaient. Constance II épousait Constantia, l. a. fille de Jules Constance : ce serait l. a. première femme de ce prince, qui devait – il fallait s’y attendre – se marier trois fois. Et puis, Constantin procéda à une huge distribution de titres et d’honneurs. Delmatius fut créé consul et censeur. Ces grades, à vrai dire, n’existaient plus guère que sur le papier, mais, outre qu’ils faisaient toujours plaisir, ils reconduisaient l. a. fiction des formes républicaines depuis trois cent cinquante ans. Jules Constance finit, lui aussi, par recevoir le consulat, assorti du titre de patrice, contrast nouvelle et tout à fait exceptionnelle, qui ne correspondait d’ailleurs à aucune responsabilité bien définie. Du coup, les malins voyaient se dessiner à los angeles cour de Constantinople quelque selected comme deux partis : celui des fils et celui des frères, en attendant les neveux. L’important était de ne se element presser : il serait toujours temps de faire acte d’allégeance lorsque s’affirmerait un nouveau � parrain ». L’âge venant, l’empereur se prit à songer de plus en plus souvent à l’avenir. Il lui sembla plus sûr de répartir sur les deux branches de l. a. dynastie le gouvernement des territoires romains. Cela se healthy dès 335. Côté fils, tout le monde fut servi. À Constantin II, on attribua l. a. Gaule, l’Espagne et los angeles Bretagne, autrement dit l’Angleterre d’aujourd’hui.

Rated 4.19 of 5 – based on 34 votes