By Henri-Irénée Marrou

"H.-I. Marrou décrit remarquablement ces formes populaires de piété qui se développent, ces nouvelles liturgies qui s'élaborent, ces nouvelles family, au plan politique, qui se nouent entre les chrétiens et le pouvoir, bref l'éclosion de ces Christiana tempora, de certaines constructions de chrétienté dont le Moyen Age gardera le keepsake nostalgique et souvent erroné."Michel Meslin, Esprit"Le soin qu'il met à décrire le cadre politico-social où se développera los angeles vie de l'Eglise pendant le Bas-Empire, puis sous les Byzantins, l. a. multiplication de cartes très opportunes, l'insistance mise sur l. a. description des cérémonies du culte ou des formes de dévotion apportent autant de touches concrètes [...] Ce maître des études religieuses ne sacrifie element l'étude du mouvement des idées ni l'oeuvre de maîtres de l. a. pensée chrétienne. Les péripéties de l. a. crise arienne, les querelles christologiques des Ve et VIe siècles, les efforts des grands conciles, si souvent traversés par l'esprit de secte ou de domination, font l'objet de chapitres très solides et précis."André Latreille, Le MondeHenri-Irénée Marrou (1904-1977)Normalien, il soutient sa thèse en 1937 sur Saint Augustin et l. a. Fin de los angeles tradition vintage. Titulaire de los angeles chaire d'histoire de los angeles Sorbonne, archéologue, épigraphiste, musicologue et historien, il s'est imposé comme l'un de nos grands spécialistes de l'Antiquité.

Show description

Read or Download L'Église de l'Antiquité tardive, 303-604 PDF

Similar Christianity books

Who Killed Jesus?: Exposing the Roots of Anti-Semitism in the Gospel Story of the Death of Jesus

The dying of Jesus is likely one of the such a lot hotly debated questions in Christianity at the present time. In his substantial and hugely publicized The loss of life of the Messiah, Raymond Brown -- whereas truly rejecting anti-Semitism -- by no means questions the basic historicity of the fervour tales. but it truly is those tales, within which the Jews make a decision Jesus' execution, that experience fueled centuries of Christian anti-Semitism.

Hostage to the Devil: The Possession and Exorcism of Five Contemporary Americans

One On One With SatanA chilling and hugely convincing account of ownership and exorcism in sleek the USA, hailed through NBC Radio as "one of the main stirring books at the modern scene. "

The Reformation: A Very Short Introduction

The Reformation used to be a seismic occasion in ecu heritage, one that left an indelible mark at the glossy global. during this Very brief advent, Peter Marshall illuminates the motives and outcomes of this pivotal circulation in western Christianity. The Reformation begun as a controversy approximately what Christians had to do to be stored, yet swiftly engulfed society in a chain of basic alterations.

Tea with Hezbollah: Sitting at the Enemies Table Our Journey Through the Middle East

Is it fairly attainable to like one’s enemies? That’s the query that sparked a desirable and, now and then, terrifying trip into the center of the center East in the course of the summer time of 2008. It was once a visit that started in Egypt, handed underneath the metal and glass excessive rises of Saudi Arabia, then wound during the bullet- pocked alleyways of Beirut and dusty streets of Damascus, earlier than finishing on the cradle of the world’s 3 significant religions: Jerusalem.

Additional resources for L'Église de l'Antiquité tardive, 303-604

Show sample text content

Lobby secondaire mais actif, Gaza a produit d’autres représentants de cette tendance. C’est sans doute dans le même milieu palestinien, nourri de tradition grecque et de platonisme, qu’il faut chercher le mystérieux auteur qui osa se couvrir du nom prestigieux de Denys l’Aréopagite et qui, grâce à ce patronage, devait exercer une si grande effect au cours du Moyen Age en Orient et surtout en Occident où son œuvre a pénétré à l’époque carolingienne. Tout est exceptionnel chez ce penseur savant, profond, souvent obscur, qui ose intégrer à dose gigantic le néo-platonisme de Proclus et explorer hardiment les arcanes les plus redoutables de los angeles théologie mystique : il peut cependant servir à illustrer un phénomène très général, le niveau élevé auquel se situe los angeles réflexion religieuse pendant cette première époque byzantine. Les polémiques interminables qu’a engendrées los angeles querelle monophysite donnent l’occasion de le vérifier : los angeles théologie des Ve et VIe siècles a acquis un caractère très strategy, reflétant los angeles vitalité de l. a. tradition contemporaine ; c’est là une conséquence naturelle de l’entrée tremendous dans l’Église des représentants de l’élite intellectuelle et sociale du temps. Sans doute le mouvement était déjà bien amorcé au IVe siècle mais en s’affirmant toujours davantage, cette tendance accuse des qualities nouveaux : vitalité implique croissance, et celle-ci changement. Deux surtout méritent d’être retenus : 1) l. a. mise en œuvre des ressources de l. a. logique aristotélicienne. Le développement du néo-platonisme s’était accompagné depuis ses origines d’un retour à Aristote et spécialement à l’Organon : Porphyre n’est-il pas l’auteur de cette advent aux Catégories qui servira désormais de manuel de base à l. a. propédeutique philosophique ? C’est de l’école d’Alexandrie que sont sortis los angeles plupart de nos Commentaria in Aristotelem Grœca auxquels ont contribué en particulier Jean Philopon et ses élèves, chrétiens comme lui, Étienne, David, Élie. L’utilisation par l. a. théologie de cet arsenal précieux et redoutable n’était pas inconnu du siècle précédent comme on l’a vu chez les anoméens : elle devient, aux Ve et VIe siècles, une pratique normale aussi bien chez les monophysites que chez leurs adversaires chalcédoniens ou � néo-chalcé-doniens ». 2) L’argument d’autorité demeure cependant décisif : à celle de l’Écriture est venue s’ajouter, passant souvent au most excellent plan, celle des représentants qualifiés de los angeles culture ecclésiastique. A prendre les choses en gros, on pourrait dire : dans les querelles théologiques des quatre premiers siècles, on discutait à partir de versets scripturaires ; chez nos Byzantins on s’objecte des citations patristiques : aux recueils de testimonia bibliques, succèdent les florilèges dogmatiques qui regroupent, par sujets, des citations d’auteurs autorisés ; même phénomène dans l’exégèse : nous voyons se développer les Chaînes qui accrochent à un verset des Livres Saints de brefs passages extraits des commentaires dus aux plus célèbres des Pères de l’Église.

Rated 4.58 of 5 – based on 4 votes