By Muriel Barbery

Word this can be the French-language model. English language model on hand in this web site the following: http://bibliotik.org/torrents/36130 (epub) and the following http://bibliotik.org/torrents/64282 (mobi)

Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis los angeles concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que l. a. vacation spot finale, c'est le bocal à poissons, los angeles vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. remark est-ce que je le sais? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à los angeles fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai.

The mesmerizing overseas bestseller.

We are within the heart of Paris, in a chic house development inhabited by way of bourgeois households. Renée, the concierge, is witness to the lavish yet vacuous lives of her various employers. Outwardly she conforms to each stereotype of the concierge: fats, cantankerous, hooked on tv. but, unbeknownst to her employers, Renée is an aesthetic autodidact who adores artwork, philosophy, tune, and eastern tradition. With humor and intelligence she scrutinizes the lives of the building’s tenants, who for his or her half are slightly conscious of her lifestyles.

Then there’s Paloma, a twelve-year-old genius. She is the daughter of a tedious parliamentarian, a skilled and startlingly lucid baby who has determined to finish her lifestyles at the 16th of June, her 13th birthday. till then she's going to proceed behaving as every body expects her to act: a mediocre pre-teen excessive on adolescent tradition, a superb yet now not a great pupil, an obedient if obstinate daughter.

Paloma and Renée cover either their real skills and their best features from a global they think can't or won't delight in them. They become aware of their kindred souls whilst a filthy rich jap guy named Ozu arrives within the construction. simply he's capable of achieve Paloma’s belief and to determine via Renée’s timeworn cover to the key that haunts her. this can be a relocating, humorous, successful novel that exalts the quiet victories of the inconspicuous between us.

Review
“The formulation that made greater than part one million readers in France fall in love with this e-book has, between different materials: clever humor, nice sentiments, a very good literary and philosophical backdrop, reliable flavor, sophistication and substance.”
—La Repubblica

“Enthusiastically suggested for an individual who loves books that develop quietly after which blossom suddenly.”
—Marie Claire (France)

“An beautiful booklet within the kind of a philosophical myth that has enchanted thousands of readers.”
—Elle (Italy)

“Nobody ever imagined that this smooth, humorous e-book with a philosophical vein might have loved such very good luck. For a few, it's half Sophie’s global by way of Jostein Gaarder, half Monsieur Malaussene by way of Daniel Pennac. whereas for others it resembles a written model of the movie Amelie. both method, readers are responding in huge numbers.”
—Le Monde

Show description

Read or Download L'Elégance Du Hérisson PDF

Similar France books

The Perfect Meal: In Search of the Lost Tastes of France

IACP Cookbook Award Winner (Culinary Travel)John Baxter's the fitting Meal is an element grand journey of France, half heritage of French food, taking readers on a trip to find and delight in a few of the world's nice cultural achievements sooner than they disappear thoroughly. essentially the most respected and intricate parts of French delicacies are at risk of disappearing as previous methods of agriculture, butchering, and cooking fade and are forgotten.

A Case of Curiosities

Tells of the unusual adventures of an 18th-century watchmaker and mechanical wizard - Claude web page. Maimed via surgical procedure on the age of 12, his handbook dexterity destines him to develop into considered one of Europe's such a lot talented inventors whilst he acquires the talents of the enamelist and watchmaker.

When Paris Went Dark: The City of Light Under German Occupation, 1940-1944

The spellbinding and revealing chronicle of Nazi-occupied Paris On June 14, 1940, German tanks entered a silent and approximately abandoned Paris. 8 days later, France permitted a humiliating defeat and international profession. hence, an eerie experience of normalcy settled over the town of sunshine. Many Parisians keenly tailored themselves to the situation-even allied themselves with their Nazi overlords.

The Patagonian Hare: A Memoir

"Even if I lived 100 lives, I nonetheless would not be exhausted. " those phrases catch the depth of the stories of Claude Lanzmann, a guy whose acts have continuously been a negation of resignation: a member of the French Resistance at 16, a chum to Jean-Paul Sartre and a lover to Simone de Beauvoir, and the director of flicks together with the most very important movies within the heritage of cinema, Shoah.

Additional info for L'Elégance Du Hérisson

Show sample text content

Comme tu me manques déjà... Ce matin, je comprends ce que mourir veut dire : à l'heure de disparaître, ce sont les autres qui meurent pour nous automobile je suis là, couchée sur le pavé un peu froid et je me moque de trépasser ; cela n'a pas plus de sens ce matin qu'hier. Mais je ne reverrai plus ceux que j'aime et si mourir c'est cela, c'est bien los angeles tragédie que l'on dit. Manuela, ma sœur, que le destin ne veuille pas que j'aie été pour toi ce que tu fus pour moi : un garde-fou du malheur, un rempart contre los angeles trivialité. proceed et vis, en pensant à moi avec joie. Mais, en mon cœur, ne plus jamais te revoir est une torture infinie. Et te voilà, Lucien, sur une photographie jaunie, en médaillon devant les yeux de ma mémoire. Tu souris, tu sifflotes. L'as-tu aussi ressenti ainsi, ma mort et non los angeles tienne, l. a. fin de nos regards bien avant l. a. terreur de t'enfoncer dans le noir ? Que reste-t-il d'une vie, au juste, quand ceux qui l'ont vécue ensemble sont désormais morts depuis si longtemps ? J'éprouve aujourd'hui un curieux sentiment, celui de te trahir ; mourir, c'est comme te tuer vraiment. Il ne suffit donc pas à l'épreuve que nous sentions les autres s'éloigner ; il faut encore mettre à mort ceux qui ne subsistent plus que par nous. Et pourtant, tu souris, tu sifflotes et soudain, moi aussi je souris. Lucien... Je t'ai bien aimé, va, et pour cela, peut-être, je mérite le repos dans le petit cimetière de notre will pay. Au loin, on entend los angeles rivière. On y pêche l'alose et aussi le goujon. Des enfants viennent jouer là, en criant à tue-tête. Le soir, au soleil couchant, on entend l'angélus. Et vous, Kakuro, cher Kakuro, qui m'avez fait croire à l. a. possibilité d'un camélia... Ce n'est que fugitivement que je pense à vous aujourd'hui ; quelques semaines ne donnent pas los angeles clef ; je ne vous connais guère au-delà de ce que vous fûtes pour moi : un bienfaiteur céleste, un baume miraculeux contre les certitudes du destin. Pouvait-il en être autrement ? Qui sait... Je ne peux m'empêcher d'avoir le cœur serré de cette incertitude. Et si ? Et si vous m'aviez encore fait rire et parler et pleurer, en lavant toutes ces années de los angeles souillure de los angeles faute et en rendant à Lisette, dans los angeles complicité d'un inconceivable amour, son honneur perdu ? Quelle pitié... Vous vous perdez à présent dans los angeles nuit et, à l'heure de ne plus jamais vous revoir, il me faut renoncer à connaître jamais los angeles réponse du sort... Est-ce cela, mourir ? Est-ce si misérable ? Et combien de temps encore ? Une éternité, si je ne sais toujours pas. Paloma, ma fille. C'est vers toi que je me tourne. Toi, l. a. dernière. Paloma, ma fille. Je n'ai pas ecu d'enfants, parce que cela ne s'est pas fait. En ai-je souffert ? Non Mais si j'avais european une fille, ç'aurait été toi. Et, de toutes mes forces, le lance une supplique pour que ta vie soit à l. a. hauteur de ce que tu promets. Et puis c'est l'illumination. Une vraie illumination : je vois ton beau visage grave et pur, tes lunettes à montures roses et cette manière que tu as de triturer le bas de ton gilet, de regarder droit dans les yeux et de caresser le chat comme s'il pouvait parler Et je me mets à pleurer.

Rated 4.23 of 5 – based on 27 votes