By Marivaux

Pour vaincre le mal, faites-vous plus méchant que lui. L'homme est un loup pour los angeles femme. Derrière le sentiment cherchez l'intérêt, derrière les mots le calcul. A moins qu'aux pursuits parentales et aux sombres raisons d'argent l'ingénuité, les tendres rêveries du coeur, l'aspiration à un monde plus doux et plus confiant ne fassent entendre raison... Telle est los angeles trajectoire parcourue par le théâtre des Lumières et dont Marivaux touche ici les deux extrêmes : los angeles comique noirceur d'une société où, une fois les masques tombés, los angeles morale est mise en de cruels embarras ; le mirage exquis de los angeles vertu, du rire et du sentiment réconciliés.

Show description

Read Online or Download La Fausse Suivante; L'Ecole des mères; La Mère confidente PDF

Similar Theatre books

Plays: Ivanov; The Seagull; Uncle Vanya; Three Sisters; The CherryOrchard (Penguin Classics)

5 masterful dramatic works from one of many world's best-loved playwrightsAt a time while the Russian theatre used to be ruled by way of formulaic melodramas and farces, Chekhov created a brand new type of drama that laid naked the typical lives, loves and yearnings of standard humans. Ivanov depicts a guy stifled by means of inaction and misplaced idealism, and The Seagull contrasts a tender man's egocentric romanticism with the stoicism of a girl cruelly deserted by means of her lover.

Resurrection Blues: A Prologue and Two Acts

Arthur Miller’s penultimate play, Resurrection Blues, is a darkly comedian satirical allegory that poses the query: What could ensue if Christ have been to seem on this planet this present day? In an unidentified Latin American kingdom, normal Felix Barriaux has captured an elusive progressive chief. The insurgent, identified by means of a variety of names, is rumored to have played miracles in the course of the nation-state.

Life Is a Dream (Penguin Classics)

The masterwork of Spain’s preeminent dramatist—now in a brand new verse translationLife Is a Dream is a piece many carry to be the perfect instance of Spanish Golden Age drama. Imbued with hugely poetic language and humanist beliefs, it truly is an allegory that considers contending topics of loose will and predestination, phantasm and truth, performed out opposed to the backdrop of courtroom intrigue and the recovery of private honor.

Sophocles II: Ajax, The Women of Trachis, Electra, Philoctetes, The Trackers (The Complete Greek Tragedies)

Sophocles II comprises the performs “Ajax,” translated via John Moore; “The ladies of Trachis,” translated via Michael Jameson; “Electra,” translated through David Grene; “Philoctetes,” translated by means of David Grene; and “The Trackers,” translated by means of Mark Griffith. Sixty years in the past, the college of Chicago Press undertook a momentous venture: a brand new translation of the Greek tragedies that will be the last word source for academics, scholars, and readers.

Additional resources for La Fausse Suivante; L'Ecole des mères; La Mère confidente

Show sample text content

ANGÉLIQUE Mais si elle fait si bien que ce qui lui plaît me plaise aussi, n'est-ce pas comme si je faisais toujours mes volontés ? LISETTE Est-ce que vous tremblez déjà ? ANGÉLIQUE Non, tu m'encourages, mais c'est ce misérable bien que j'ai, et qui me nuira : ah ! que je suis fâché d'être si riche ! LISETTE Ah ! le plaisant chagrin ! Eh ! ne l'êtes-vous pas pour vous deux ? ANGÉLIQUE Il est vrai. Ne le verrons-nous pas aujourd'hui ? Quand reviendra-t-il ? LISETTE regarde sa montre Attendez, je vais vous le dire. ANGÉLIQUE Comment ! est-ce que tu lui as donné rendez-vous ? LISETTE Oui, il va venir, il ne tardera pas deux mins, il est distinctive. ANGÉLIQUE Vous n'y songez pas, Lisette, il croira que c'est moi qui le lui ai fait donner. LISETTE Non, non, c'est toujours avec moi qu'il les prend, et c'est vous qui les tenez sans le savoir. ANGÉLIQUE Il a fortress bien fait de ne m'en rien dire, automobile je n'en aurais pas tenu un seul ; et comme vous m'avertissez de celui-ci, je ne sais pas trop si je puis rester avec bienséance, j'ai presque envie de m'en aller. LISETTE Je crois que vous avez raison. Allons, partons, Madame. ANGÉLIQUE Une autre fois, quand vous lui direz de venir, du moins ne m'avertissez pas, voilà tout ce que je vous demande. LISETTE Ne nous fâchons pas, le voici. Scène III DORANTE, ANGÉLIQUE, LISETTE, LUBIN, éloigné. ANGÉLIQUE Je ne vous attendais pas, au moins, Dorante. DORANTE Je ne sais que trop que c'est à Lisette que j'ai l'obligation de vous voir ici, Madame. LISETTE, sans regarder Je lui ai pourtant dit que vous viendriez. ANGÉLIQUE Oui, elle vient de me l'apprendre tout à l'heure*. LISETTE Pas tant tout à l'heure. ANGÉLIQUE Taisez-vous, Lisette. DORANTE Me voyez-vous à remorse, Madame ? ANGÉLIQUE Non, Dorante, si j'étais fâchée de vous voir, je fuirais les lieux où je vous trouve, et où je pourrais soupçonner de vous rencontrer. LISETTE Oh ! pour cela, Monsieur, ne vous plaignez pas ; il faut rendre justice à Madame, il n'y a rien de si obligeant que les discours qu'elle vient de me tenir sur votre compte. ANGÉLIQUE Mais, en vérité, Lisette… DORANTE Eh ! Madame, ne m'enviez pas los angeles joie qu'elle me donne. LISETTE Où est l'inconvénient de répéter des choses qui ne sont que louables ? Pourquoi ne saurait-il pas que vous êtes charmée que tout le monde l'aime et l'estime ? Y a-t-il du mal à lui dire le plaisir que vous vous proposez à le venger de l. a. fortune, à lui apprendre que l. a. sienne vous le rend encore plus cher ? Il n'y some extent à rougir d'une pareille façon de penser, elle fait l'éloge de votre cœur. DORANTE Quoi ! charmante Angélique, mon bonheur irait-il jusque-là ? Oserais-je ajouter foi à ce qu'elle me dit ? ANGÉLIQUE Je vous avoue qu'elle est bien étourdie. DORANTE Je n'ai que mon cœur à vous offrir, il est vrai, mais du moins n'en fut-il jamais de plus pénétré ni de plus tendre. Lubin paraît dans l'éloignement. LISETTE Doucement, ne parlez pas si haut, il me semble que je vois le neveu de notre fermier qui nous observe ; ce grand benêt-là, que fait-il ici ?

Rated 4.71 of 5 – based on 40 votes