By Claudia Moatti

Au dernier siècle de son histoire (entre le IIe et le Ier s. av. J.-C.), alors qu’elle est emportée par les guerres civiles et les conflits extérieurs, los angeles République romaine connaît une véritable révolution intellectuelle sous le signe des « Lumières ». A cette époque marquée par une ouverture sans précédent sur le monde et par l’intégration huge des Italiens dans le corps civique, l. a. classe dirigeante modifie peu à peu ses questionnements, ses discours, ses pratiques, et s’interroge sur los angeles romanité.Comment penser lorsque les valeurs anciennes et les associations vacillent ? remark constituer un État, une mémoire, à partir d’une multitude de peuples et de cultures ? Contre l’éclatement, le désordre et los angeles crise, les Romains en appellent à los angeles Raison, tout à los angeles fois norme, principe de pensée, méthode d’organisation et de type ; il s découvrent los angeles critique, los angeles pluralité, l’abstraction, cherchent des catégories générales susceptibles de quadriller le réel et d’en appréhender l. a. diversité.C’est dans cette création de formes, dans l. a. building d’un ordre logique et universel, recouvrant sans les détruire les singularités historiques, que s’impose l. a. modernité de Rome.

Show description

Read Online or Download La raison de Rome : Naissance de l'esprit critique à la fin de la République (IIe-Ier siècle avant J.-C.) PDF

Best Classical Studies books

Poetics (Penguin Classics)

Crucial analyzing for all scholars of Greek theatre and literature, and both stimulating for a person drawn to literature within the Poetics, his near-contemporary account of classical Greek tragedy, Aristotle learn the dramatic parts of plot, personality, language and spectacle that mix to supply pity and worry within the viewers, and asks why we derive excitement from this it appears painful procedure.

Early Greek Philosophy (Penguin Classics)

The works accumulated during this quantity shape the real origin of Western philosophy—the base upon which Plato and Aristotle and their successors could ultimately construct. but the significance of the Pre-Socratics thinkers lies much less of their influence—great notwithstanding that was—than of their wonderful highbrow ambition and inventive succeed in.

Discourses and Selected Writings (Penguin Classics)

A brand new translation of the influential teachings of the nice Stoic philosopherDESPITE BEING BORN into slavery, Greco-Roman thinker Epictetus grew to become the most influential thinkers of his time. Discourses and chosen Writings is a transcribed selection of casual lectures given by means of the thinker round advert 108.

The Laws (Penguin Classics)

Within the legislation, Plato describes in interesting aspect a entire method of laws in a small agricultural utopia he named Magnesia. His legislation not just govern crime and punishment, but additionally shape a code of behavior for all elements of existence in his excellent state—from schooling, recreation and faith to sexual behaviour, marriage and ingesting events.

Extra info for La raison de Rome : Naissance de l'esprit critique à la fin de la République (IIe-Ier siècle avant J.-C.)

Show sample text content

Le grand mérite de Cicéron est d’avoir compris l. a. profondeur de l’esprit nouveau, pour lequel l’investigation du crossé est une façon de penser, de sentir, non plus de répéter ou de citer. Et surtout d’avoir dit le plaisir que suscite l’enquête elle-même. Lire l. a. loi des XII Tables, le droit civil, les registres de droit sacré, écrit-il ailleurs, n’est plus un pensum ardu et obligatoire, mais possède un � charme vraiment merveilleux, un attrait tout particulier » (suavitas, delectatio) automobile dans ces textes � se peint los angeles determine de l’antiquité (antiquitatis effigies) ; l’on y apprend les anciennes expressions sorties de l’usage (vetustas prisca verborum), de même que certaines formules d’actions vous initient aux coutumes des ancêtres et à leur manière de vivre ». D’abord commentée par les juristes, qui l’expliquaient dans le cadre de los angeles pratique de leur temps, le vieux code du Ve siècle est en effet devenu à l. a. fin de los angeles République un objet d’étude pour les grammairiens et les antiquaires. On ne l’apprend plus par cœur, on l’étudie dans les écoles de rhétorique, on l’analyse comme un rfile archaïque ; ce texte est goé du statut civique à celui d’une curiosité scientifique. Tel est aussi l’intérêt que suscitent les légendes : par elles se comprennent les mentalités des Anciens. Moins de croyance, donc, plus d’intelligence et d’esprit critique aussi : � Romulus était fils de Mars. Faisons cette concession à une culture qui a pour elle non seulement son ancienneté mais également l. a. sagesse des Anciens… ; elle nous apprend que les hommes dont l. a. collectivité a reçu d’éclatants companies étaient considérés comme de race et non seulement de génie divins »97. Pour comprendre une loi, un débat ancien, un utilization, il faut en esprit se transposer dans les siècles antérieurs – c’est-à-dire aussi apprécier l. a. différence. L’enquête sur le goé fait ainsi entrer le temps dans l’histoire : sans doute, l’innovation a toujours fait partie de l. a. culture, mais c’est seulement par un travail sur l. a. désuétude qu’on en a pris sense of right and wrong et qu’on a pu traiter los angeles culture comme du passé. Au sentiment approximatif du temps – le � temps des générations » –, l’effort de datation, l. a. explanation des données ont substitué une notion plus claire du temps qui passe : l’antiquitas n’apparaît plus comme uncomplicated modèle plein d’autorité, mais comme une période passée, l. a. vetustas, dotée d’une chronologie. Enfin, l’établissement des textes, l’explication des mots obscurs ont placé le goé dans une distance propice à l’étude et à l. a. critique. Ce temps qu’on croyait jusque-là proche des dieux peut devenir aussi le temps des erreurs, des croyances puériles, des ignorances – en tout cas quelque selected d’autre98. LE PASSÉ GREC DE ROME los angeles curiosité mène tout naturellement au collectionnisme, dont Pline fait remonter l’apparition à Lucius Mummius, au IIe siècle, époque où se développe aussi le trade des œuvres d’art. A los angeles manière de ce que feront les princes de l. a. Renaissance, Cicéron fait encastrer des fragments antiques dans ses murs : � Je te prie de me procurer des bas-reliefs que je puisse enchâsser dans les murs de mon petit atrium », demande-t-il à Atticus, qui lui procure déjà des sculptures grecques pour orner son gymnase, sa palestre.

Rated 4.70 of 5 – based on 26 votes