By François Furet

Ces six études sur los angeles Révolution française, originellement parues dans l. a. revue Le Débat, peuvent être lues comme une creation au travail d'historien de François Furet. Constamment traversées par les préoccupations du présent, elles ne traitent pas seulement de l'objet «Révolution française» ; elles relient les deux massifs de l'œuvre de l'historien, respectivement consacrés à los angeles Révolution française et à l. a. Révolution soviétique. Elles offrent ainsi une interprétation globale des passions révolutionnaires.

Show description

Read or Download La Révolution en débat PDF

Best France books

The Perfect Meal: In Search of the Lost Tastes of France

IACP Cookbook Award Winner (Culinary Travel)John Baxter's the appropriate Meal is an element grand journey of France, half background of French food, taking readers on a trip to find and enjoy many of the world's nice cultural achievements ahead of they disappear thoroughly. essentially the most respected and intricate parts of French delicacies are at risk of disappearing as outdated methods of agriculture, butchering, and cooking fade and are forgotten.

A Case of Curiosities

Tells of the unusual adventures of an 18th-century watchmaker and mechanical wizard - Claude web page. Maimed by way of surgical procedure on the age of 12, his guide dexterity destines him to develop into one among Europe's so much talented inventors whilst he acquires the abilities of the enamelist and watchmaker.

When Paris Went Dark: The City of Light Under German Occupation, 1940-1944

The spellbinding and revealing chronicle of Nazi-occupied Paris On June 14, 1940, German tanks entered a silent and approximately abandoned Paris. 8 days later, France approved a humiliating defeat and overseas profession. for this reason, an eerie experience of normalcy settled over the town of sunshine. Many Parisians keenly tailored themselves to the situation-even allied themselves with their Nazi overlords.

The Patagonian Hare: A Memoir

"Even if I lived 100 lives, I nonetheless would not be exhausted. " those phrases seize the depth of the studies of Claude Lanzmann, a guy whose acts have constantly been a negation of resignation: a member of the French Resistance at 16, a chum to Jean-Paul Sartre and a lover to Simone de Beauvoir, and the director of flicks together with essentially the most very important movies within the historical past of cinema, Shoah.

Extra resources for La Révolution en débat

Show sample text content

Eight. 25 Ibid. , p. eight. 26 Je pense à Michels, Ostrogorski, Cochin notamment. 27 Histoire de los angeles Révolution française, op. cit. , t. II, p. 39. 28 Ibid. , p. 39. 29 En ce sens, je donne raison à une critique que Claude Lefort avait adressée à mon dernier livre Penser los angeles Révolution française (in Annales. E. S. C. , mars-avril 1980, p. 339) ; j'admets en effet y avoir abusivement simplifié l. a. pensée de Michelet pour l'opposer à celle de Tocqueville. Je reprendrai plus longuement cette query ailleurs. CHAPITRE II l. a. Révolution dans l'imaginaire politique français I Pour mesurer l'ébranlement provoqué par l. a. Révolution française, il faut repartir, deux cents ans après, de son ambition centrale : réinstituer l. a. société à los angeles manière de Rousseau, c'est-à-dire régénérer l'homme par un véritable contrat social. Ambition universelle dont l'abstraction s'apparente à celle du message des religions, mais qui s'en différencie par son contenu, puisque cette régénération n'a plus aucun fondement transcendant et qu'elle prétend, au contraire, se substituer à toute transcendance. Avec l. a. Révolution française, le religieux est take iné par le politique. Mais inversement, quand il refuse de s'y perdre, il est constitutif de los angeles Contre-Révolution. Tel est le caractère le plus profond de l. a. Révolution française, son trait distinctif par rapport aux Révolutions anglaise et américaine. Or, cette establishment de l. a. société est un principe sans cesse à los angeles recherche de lui-même dans l. a. mesure où elle ne comporte pas de element fixe, et où elle apparaît comme un déroulement d'événements, une histoire sans fin. Elle ne possède pas de scène centrale sur quoi fonder l. a. nouvelle société, de butoir où l'arrêter, d'ancre où l'arrimer. Pas de 1688 créant une monarchie à l'anglaise, pas de structure américaine de 1787 : d'ailleurs les deux fins de l. a. Révolution anglaise et de los angeles Révolution américaine ne sont pas des arrachements à l. a. corruption du passé, des commencements absolus, mais des retrouvailles avec los angeles culture, des reprises ou des restaurations. Au milieu du XVIIe siècle, los angeles Révolution anglaise arrache l'histoire nationale à los angeles corruption monarchique, mais c'est au nom de l'Écriture sainte ; finalement, en 1688, l. a. substitution finale d'une nouvelle dynastie à l'ancienne fonde un régime sturdy sur une culture retrouvée. Un siècle après, l. a. Révolution américaine determine bien le graduation d'une kingdom, mais l'indépendance est acquise au nom des valeurs inséparablement religieuses et politiques dont les premiers immigrants étaient porteurs, et comme los angeles restauration d'une promesse trahie. Les deux Révolutions, l'anglaise et l'américaine, conservent à l. a. fois l'attache religieuse chrétienne (il s'agit de retrouver un ordre originel voulu par Dieu) et l'ancrage de l. a. continuité historique immémoriale (la universal legislations anglaise), Maistre et Burke à los angeles fois : d'où l'extraordinaire strength consensuelle de ce syncrétisme révolutionnaire. Au contraire, los angeles Révolution française rompt à l. a. fois avec l'Église catholique et avec los angeles monarchie, c'est-à-dire avec l. a. faith et avec l'histoire.

Rated 4.98 of 5 – based on 9 votes