By Maryline Desbiolles

Il est temps de se mettre à desk. Nous avons assez cuisiné, assez réglé les préparatifs, assez tourné autour du pot. Il est temps de lever notre verre et de boire ce léger vin blanc italien. vehicle c'est en Italie que nous avons appris à monter sur los angeles desk à los angeles fin des banquets d'enfance, à y danser et chanter: l. a. desk est une scène. Et c'est en Italie que nous avons appris à regarder les tableaux, peut-être bien à regarder tout court docket, à comprendre dans quelle lumière il est permis de peindre à leur travel toutes les scènes auxquelles nous assistons, à inventer remark jouer sur tous les tableaux, festin, tête à tête, déjeuner de communion, sans jamais perdre de vue le repas ultime, le dîner, los angeles cène que nous trahissons de toutes les manières.

Show description

Read or Download La Scène PDF

Similar French Literature books

Lanzarote

Realising that his New yr is likely to be a catastrophe, as traditional, our narrator, on impulse, walks right into a shuttle organisation to ebook per week within the solar. delicate to his restricted potential and dislike of Muslim nations, the go back and forth agent indicates an island filled with twenty first century hedonism, set in a weird and wonderful lunar panorama - Lanzarote.

Sodom and Gomorrah: In Search of Lost Time, Volume 4 (Penguin Classics Deluxe Edition)

Sodom and Gomorrah—now in an excellent translation via John Sturrock—takes up the subject matter of gay love, female and male, and dwells on how damaging sexual jealousy could be in the event you endure it. Proust’s novel can be an unforgiving research of either the decadent excessive society of Paris and the increase of a philistine bourgeoisie that's so as to supplanting it.

Nana (Oxford World's Classics)

Nana opens in 1867, the 12 months of the realm reasonable, whilst Paris, thronged through a sophisticated elite, used to be an ideal aim for Zola's scathing denunciation of hypocrisy and fin-de-siècle ethical corruption. during this new translation, the destiny of Nana--the Helen of Troy of the second one Empire, and daughter of the laundress in L'Assommoir--is now rendered in racy, fashionable English.

The Nun (Oxford World's Classics)

Diderot's The Nun (La Religieuse) is the possible actual tale of a tender woman pressured by way of her mom and dad to go into a convent and take holy orders. a unique mingling mysticism, insanity, sadistic cruelty and nascent sexuality, it provides a scathing perception into the consequences of compelled vocations and the unnatural lifetime of the convent.

Extra resources for La Scène

Show sample text content

Ce vin amer qui est aussi mon sang, ce vin qui fait battre le cœur plus fortress mais qui est aussi celui qui s’écoule des blessures, de los angeles chair entamée jusqu’à l’os, ce vin de mort. Oui, je le peux, dit Jean, le calice à los angeles major, je peux le boire jusqu’à l. a. lie, avaler des couleuvres, je peux goûter de ta vie et de ta mort, je peux boire à los angeles même coupe que toi. Longtemps je n’ai pu boire dans le même verre que quelqu’un d’autre, fût-ce le plus proche, père, mère ou sœur, a fortiori manger avec l. a. même fourchette, pour le verre je pouvais du moins essayer de trouver un endroit intouché, pas souillé par les lèvres de l’autre, mais pour los angeles fourchette c’était une autre histoire, et pire que tout, le fruit déjà mordu où restaient imprimées les dents et plus encore l’haleine du mangeur, j’avais honte de ma préciosité, de ce qu’elle avait de blessant pour celui qui voulait me faire partager ce qu’il goûtait, et si j’étais obligée de m’exécuter, j’en éprouvais un dégoût si violent qu’il me fallait longtemps avant de m’en défaire. Je ne sais pas quand j’ai bu dans le même verre qu’un autre, sans doute quand il ne s’est plus agi de se distinguer mais de communier, et me revient brusquement los angeles direction sur laquelle nous marchons, mon amie et moi, nous avons quatorze ou quinze ans, nous avons menti à nos mom and dad, nous sommes à des centaines de kilomètres de chez nous, nous faisons du cease, nous avons quelques pièces en poche, et nous nous partageons un tube de lait concentré sucré. Plus query de dégoût. Plus query non plus de se mettre à desk. Et si l’un de ces messieurs qui nous prennent en cease nous suggest de déjeuner ou de dîner avec lui, nous rions en nous-mêmes, avons-nous une tête à nous asseoir à table ? et nous avons goé l’âge de nous rouler dessous, nous marchons sur los angeles grande desk du monde, nous renversons les assiettes et foulons sa nappe, nous n’avons pas besoin de nourriture, il nous suffit de suçoter l’une et l’autre un peu de lait concentré à même le tube, los angeles tête nous tourne, mais ce n’est pas que nous ayons faim, nous avons l’ivresse des sommets, nous marchons sur los angeles desk, le monde est sous nos pieds, nous le foulons, nous lui roulons dessus, los angeles vastitude du monde nous rend plus vastes, nous respirons en grand, l. a. desk est de multiplication, mais pas de pains ni de poissons, los angeles desk est de multiplication des routes, du ciel, des nuages, de nos souffles, de nos appétits mélangés. Pas de multiplication de pains ni de poissons, pas non plus d’eau changée en bon vin pour d’impossibles noces de Cana. Nous faisons semblant de ne plus croire aux miracles, nous faisons les malins, nous faisons même semblant de ne plus croire aux noces. Je ne sais plus s’il s’agissait d’un repas de mariage à l’hôtel-restaurant Les Roses du village où j’habitais enfant. Je n’étais pas demoiselle d’honneur, je n’étais pas déguisée en gown longue, j’avais deux ou trois ans de plus. los angeles salle du eating place était bondée, il me semble qu’elle était tout encombrée d’une titanic desk en U.

Rated 4.32 of 5 – based on 15 votes