By Douglas Adams

Pourquoi le tristement anonyme Arthur Dent se promène-t-il outrageusement affublé d'un sac en peau de lapin, un os dans le nez, au beau milieu d'une finale de cricket? Et que fait Manin, l'androïde dépressif, à asséner ses considérations suicidaires aux improbables habitants des marécages de Squornshellous Zeta ? Pas de panique ! vehicle l'inénarrable, l'irremplaçable advisor du voyageur galactique saura une fois encore tirer d'affaire nos malheureux astrostoppeurs égarés; et peut-être, privilège suprême, leur révélera-t-il enfin le Grand Mystère de los angeles Vie, de l'Univers et du Reste!

Show description

Read Online or Download La vie, l'univers et le reste PDF

Similar France books

The Perfect Meal: In Search of the Lost Tastes of France

IACP Cookbook Award Winner (Culinary Travel)John Baxter's the proper Meal is a component grand travel of France, half heritage of French food, taking readers on a trip to find and appreciate many of the world's nice cultural achievements prior to they disappear thoroughly. one of the most respected and complicated components of French delicacies are at risk of disappearing as previous methods of agriculture, butchering, and cooking fade and are forgotten.

A Case of Curiosities

Tells of the unusual adventures of an 18th-century watchmaker and mechanical wizard - Claude web page. Maimed by way of surgical procedure on the age of 12, his guide dexterity destines him to turn into one in all Europe's so much proficient inventors whilst he acquires the talents of the enamelist and watchmaker.

When Paris Went Dark: The City of Light Under German Occupation, 1940-1944

The spellbinding and revealing chronicle of Nazi-occupied Paris On June 14, 1940, German tanks entered a silent and approximately abandoned Paris. 8 days later, France authorized a humiliating defeat and overseas career. accordingly, an eerie feel of normalcy settled over the town of sunshine. Many Parisians keenly tailored themselves to the situation-even allied themselves with their Nazi overlords.

The Patagonian Hare: A Memoir

"Even if I lived 100 lives, I nonetheless would not be exhausted. " those phrases seize the depth of the stories of Claude Lanzmann, a guy whose acts have continually been a negation of resignation: a member of the French Resistance at 16, a chum to Jean-Paul Sartre and a lover to Simone de Beauvoir, and the director of films together with essentially the most very important movies within the heritage of cinema, Shoah.

Extra info for La vie, l'univers et le reste

Show sample text content

Puis los angeles voix lui parla de nouveau. « Dites-moi que c’était une coïncidence, Dent. Osez me dire que c’était une coïncidence ! » — Mais c’était une coïncidence, dit vivement Arthur. « Non ! » vint l. a. réponse, beuglée. — Mais si ! dit Arthur. C’était… « Si c’est une coïncidence, rugit los angeles voix, alors mon nom n’est pas Agrajag ! ! ! » — Et je consider que vous allez prétendre que tel était bien votre nom. « Oui ! » siffla Agrajag, comme s’il venait de conclure un assez habile syllogisme. — Eh bien, j’ai peur que ce soit tout de même une coïncidence… « Venez ici me répéter ça ! » hurla los angeles voix, de nouveau prise d’apoplexie. Arthur s’avança et répéta que oui, c’était une coïncidence, ou tout du moins il faillit répéter que c’était une coïncidence. Sa langue avait perdu pied sur l. a. fin du dernier mot parce qu’à cet rapid même los angeles lumière venait de revenir, révélant ce dans quoi il avait pénétré. C’était une Cathédrale de Haine. C’était le produit d’un esprit qui n’était pas seulement tordu mais franchement luxé. C’était énorme. C’était terrible. Il y avait une Statue au milieu. Nous reviendrons à los angeles Statue dans un second. los angeles vaste, l’incompréhensiblement vaste salle donnait l’impression d’avoir été creusée dans une montagne, pour l’excellente raison que c’était précisément dans quoi elle avait été creusée. Arthur avait l’impression qu’elle tournoyait vertigineusement autour de sa tête tandis qu’il l. a. contemplait bouche bée. Elle était noire. Là où elle n’était pas noire, on avait tendance à le regretter automobile les couleurs qui soulignaient certains de ses détails inqualifiables s’échelonnaient avec une horreur consommée sur tout le spectre d’une palette à vous révulser l’œil, de l’ultraviolent à l’infrabouge, en ramassant au passage l’indigo-billet, le bleu pourri, le vert sale, le foie jaune, l’orange déchu, le rouge qui tache et le marron glacial. Les détails inqualifiables que soulignaient ces teintes étaient des gargouilles d’une laideur à faire rendre son déjeuner à Francis Bacon. Et toutes ces gargouilles, qu’elles soient posées sur les murs, les colonnes, les arcs-boutants, ou les stalles, regardaient toutes dans l. a. course de l. a. Statue sur laquelle nous reviendrons dans un second. Et si l’on peut dire des gargouilles qu’elles auraient fait rendre à Francis Bacon son déjeuner, alors il est clair, à voir leur tronche, que l. a. Statue leur aurait fait rendre le leur, eussent-elles été vivantes (ce qui n’était pas le cas), et se fût-il trouvé quelqu’un pour le leur servir (ce qui était exclu). Tout autour des murs monumentaux se trouvaient de vastes plaques de pierre gravée, scellées à l. a. mémoire de ceux qui étaient tombés, victimes d’Arthur Dent. Certains des noms ainsi commémorés étaient soulignés et assortis d’astérisques. Ainsi, par exemple, le nom d’une vache qui avait été abattue et dont Arthur s’était trouvé manger un steak dans le filet avait droit à l’inscription los angeles plus uncomplicated, tandis que le nom du poisson qu’Arthur avait lui-même pêché pour décider finalement qu’il ne l’aimait pas et le laisser sur le coin de l’assiette était souligné de deux characteristics et suivi de trois astérisques, plus un couteau sanguinolent en major, histoire de bien mettre les issues sur les i.

Rated 4.02 of 5 – based on 6 votes