By Jean-Christophe Bailly

« Le sujet de ce livre est l. a. France. Le yet est de comprendre ce que ce mot désigne aujourd’hui et s’il est juste qu’il désigne quelque selected qui, par définition, n’existerait pas ailleurs. » Ainsi start Le Dépaysement. Mais pour répondre à cette query, à cette query d’ identité, l’auteur, au lieu d’écrire un essai, a pendant trois ans parcouru le territoire, prélevant dans le paysage lui-même, sur le motif, les éléments d’une attainable réponse. Les frontières, les rivières, les montagnes, les écarts entre nord et midi, mais aussi les couches de sédimentation de los angeles moral sense historique, ce sont tous ces éléments rencontrés en chemin qu’il restitue au sein d’un livre qui veut être avant tout los angeles description d’un état de choses, à un second donné. Cette « coupe cellular » fera donc passer le lecteur par une grande variété de lieux, des plus marqués par l’Histoire aux plus discrets, en même temps qu’il croisera quantité de noms et verra, mais sur pièces, se tendre les enjeux d’une query que l’actualité politique récente a fait resurgir, mais en los angeles défigurant.

Show description

Read or Download Le Dépaysement: Voyages en France PDF

Similar France books

The Perfect Meal: In Search of the Lost Tastes of France

IACP Cookbook Award Winner (Culinary Travel)John Baxter's the appropriate Meal is a component grand journey of France, half historical past of French food, taking readers on a trip to find and relish a few of the world's nice cultural achievements sooner than they disappear thoroughly. essentially the most respected and intricate parts of French delicacies are at risk of disappearing as previous methods of agriculture, butchering, and cooking fade and are forgotten.

A Case of Curiosities

Tells of the unusual adventures of an 18th-century watchmaker and mechanical wizard - Claude web page. Maimed by way of surgical procedure on the age of 12, his handbook dexterity destines him to develop into certainly one of Europe's so much talented inventors while he acquires the abilities of the enamelist and watchmaker.

When Paris Went Dark: The City of Light Under German Occupation, 1940-1944

The spellbinding and revealing chronicle of Nazi-occupied Paris On June 14, 1940, German tanks entered a silent and approximately abandoned Paris. 8 days later, France authorised a humiliating defeat and overseas profession. hence, an eerie feel of normalcy settled over town of sunshine. Many Parisians keenly tailored themselves to the situation-even allied themselves with their Nazi overlords.

The Patagonian Hare: A Memoir

"Even if I lived 100 lives, I nonetheless would not be exhausted. " those phrases seize the depth of the stories of Claude Lanzmann, a guy whose acts have continually been a negation of resignation: a member of the French Resistance at 16, a pal to Jean-Paul Sartre and a lover to Simone de Beauvoir, and the director of flicks together with the most very important motion pictures within the historical past of cinema, Shoah.

Additional info for Le Dépaysement: Voyages en France

Show sample text content

Mais non, ce n’est pas cela, vehicle, là-haut, dans les bois, c’était presque plus animé, avec un groupe d’hommes de l’Office nationwide des forêts parlant de quotas de cerfs et de chevreuils à abattre (comme si au travail de deuil de los angeles nature les hommes se devaient d’apporter leur compétence d’assassins, ici pourtant déjà prouvée à chaque chemin, à chaque lieu-dit). Et, surtout, il y a une grande différence entre des lieux officiellement marqués (par une solennelle allée de sapins conduisant à un obélisque trapu à los angeles Cote 304, par un monument avec un corps décharné au Mort-Homme) et un village qui n’a rien d’autre à offrir que lui-même, c’est-à-dire comme partout en France une église, une mairie et quelques maisons qui, malgré leur regroupement, gardent quelque selected de disséminé, avec une path qui s’en va, en montant un peu, vide, tellement vide qu’elle semble s’ouvrir, par-delà l’horizon, sur une élongation de l’adieu, comme en Russie. Or je suis sûr qu’à l. a. limite, sous un convinced attitude et par beau temps, on pourrait tirer d’Avocourt une picture de carte postale française, semblable à celle qu’avaient utilisée les publicitaires pour l. a. campagne (victorieuse) de François Mitterrand en 1981 et qui avait pour légende � La strength tranquille », sauf que ce que l’on éprouve dans de tels villages, c’est plutôt l’intranquillité même, une vibration inquiète que le silence n’apaise pas mais propage. Je me souviens d’avoir fait halte à Avocourt vers quatre heures de l’après-midi, c’était au début du mois de mars et donc dans une lumière certes un peu affaiblie mais non pas encore déclinante, et le seul être humain que j’aie aperçu était un homme qui fermait déjà ses volets, geste qui, lorsqu’il fait encore jour, m’a toujours paru los angeles négation de l. a. vie. Mais à cette snapshot vient s’accoler, comme pour Frances A. Yates, l. a. primevère au vers de Vaughan (« They are all long past into the realm of light ») que je capte ici comme chorus, une autre fenêtre, en face à peu près de celles dont l’homme fermait les volets. S’y tenait, assez étrangement malgré le fait que l’on rencontre cette fleur couramment aujourd’hui, l. a. courbe blanche d’une orchidée, très belle derrière sa vitre, et c’était moins là une réponse luxueuse aux volets clos qu’une confirmation, discrète mais sûre d’elle-même, d’un autre versant de l. a. convalescence et le signe aussi que, bien sûr, dans ces villages, dans ces terres, on peut vivre malgré tout. Et ce que je suggère, au fond, vehicle je serais bien peiné si un jour un habitant de ces parages, lisant ces lignes (cela se trouvera peut-être, sait-on jamais ? ) s’en sentait offensé, c’est qu’il y a à l’intérieur de cette désolation et de cette inquiétude qui stagnent sur des villages comme Avocourt, non seulement une dignité, mais aussi une beauté particulières, et c’est ce que los angeles major qui avait placé là cette branche d’orchidée avait su honorer. Ce n’est pas que j’aime particulièrement cette fleur, mais là où elle était, à l’intérieur d’un deuil étale partout objectivé, elle prenait une size de candeur et d’oubli qui faisait d’elle le répondant, dans un avenir sans contenu, de ce qu’avait été dans le crossé los angeles primevère du Yorkshire.

Rated 4.30 of 5 – based on 31 votes