By Jean Giono

Le désastre de Pavie, c’est l’occasion inespéré pour un romancier de raconter une histoire vraie qui est en soi totalement romanesque. D’entrée, les personnages sont campés : un beau roi, séducteur, dont l’appétit de vivre n’a d’égal que l’ambition d’être le prince des Arts et des Lettres, au element qu’il vient juste d’imposer le français d’Île-de-France comme los angeles langue administrative et officielle du royaume et qui se cache pas qu’il est fasciné par los angeles Renaissance italienne qu’il vient de découvrir de l’autre côté des Alpes ; en face, un personnage sombre, voire sinistre, obsédé par son salut au aspect, dans quelques années de renoncer à son ambitious trône et pouvoir sur l’Allemagne, l’Autriche, les Flandres, l’Espagne et le Nouveau-Monde pour se retirer vivre de macérations dans un couvent. Une bataille en décidera autrement, le roi de France sera déporté à Madrid, devra jurer los angeles paix puis se parjurer, une fois libéré. Giono n’a pas à forcer son expertise pour narrer cet incroyable scénario Il en restera l’essentiel : pour des siècles, une politique étrangère qui air of secrecy pour seul objectif l’abaissement de l. a. maison d’Autriche. L’ouvrage a paru en 1963 dans l. a. assortment « Les trente journées ».

Show description

Read Online or Download Le désastre de Pavie: 24 février 1525 PDF

Best France books

The Perfect Meal: In Search of the Lost Tastes of France

IACP Cookbook Award Winner (Culinary Travel)John Baxter's the correct Meal is a component grand travel of France, half heritage of French delicacies, taking readers on a trip to find and take pleasure in many of the world's nice cultural achievements earlier than they disappear thoroughly. essentially the most respected and complicated components of French food are at risk of disappearing as outdated methods of agriculture, butchering, and cooking fade and are forgotten.

A Case of Curiosities

Tells of the unusual adventures of an 18th-century watchmaker and mechanical wizard - Claude web page. Maimed by way of surgical procedure on the age of 12, his handbook dexterity destines him to turn into one in all Europe's such a lot talented inventors while he acquires the talents of the enamelist and watchmaker.

When Paris Went Dark: The City of Light Under German Occupation, 1940-1944

The spellbinding and revealing chronicle of Nazi-occupied Paris On June 14, 1940, German tanks entered a silent and approximately abandoned Paris. 8 days later, France accredited a humiliating defeat and overseas career. for that reason, an eerie feel of normalcy settled over the town of sunshine. Many Parisians keenly tailored themselves to the situation-even allied themselves with their Nazi overlords.

The Patagonian Hare: A Memoir

"Even if I lived 100 lives, I nonetheless would not be exhausted. " those phrases catch the depth of the reports of Claude Lanzmann, a guy whose acts have continually been a negation of resignation: a member of the French Resistance at 16, a chum to Jean-Paul Sartre and a lover to Simone de Beauvoir, and the director of flicks together with some of the most very important movies within the heritage of cinema, Shoah.

Additional resources for Le désastre de Pavie: 24 février 1525

Show sample text content

On y mit l’artillerie, non seulement à l’abri, mais en batterie. Florange healthy également entasser de l. a. terre ferme en plate-forme au lieu-dit Fornetta (à mi-chemin, entre ce qui est aujourd’hui los angeles Casina Fornetta et Ca della Terra). Quatre canons furent hissés sur cette butte. De là et du poulailler, on dominait le camp impérial de los angeles Casa dei Levrieri et on commença un tir de visée sur les tentes, les allées-venues de grands personnages (reconnaissables à leurs plumets), les corvées, les assemblées, les mouvements de l’ennemi. Il y perdait beaucoup de monde. Le départ de Jean de Médicis pour Saint-Lanfranc avait été précédé d’une petite déconvenue. Le cas n’avait rien d’extraordinaire mais il était pendable. Quarante cavaliers de Bourbon avaient été envoyés au noir de los angeles nuit pour porter à Pavie des sacs de poudre. Ils devaient se glisser dans l’angle sud de l. a. muraille de Mirabello, frôler l’abbaye de San Giuseppe et pénétrer dans Pavie par les douves du château (précisément celles qui sont encore visibles de nos jours). Les cavaliers trompés par le brouillard s’égarèrent, tournèrent en rond et ils tombèrent dans une embuscade de Jean de Médicis. Les cavaliers de Bourbon étaient Italiens, ceux de Jean de Médicis également ; au surplus ils avaient combattu du même côté dans une campagne précédente. C’était une nuit calme qui prédisposait à l’indulgence. Les cavaliers de Jean de Médicis montrèrent le chemin à ceux de Bourbon, et même les accompagnèrent un peu. l. a. poudre entra dans Pavie. Elle servit les jours suivants à faire tonner l. a. grosse artillerie qui healthy beaucoup de mal au camp des Suisses. Les batteries installées par Bourbon Casa dei Levrieri firent aussi grand ravage de Suisses dans le parc de Mirabello en répondant à celles du poulailler ducal (Torre del Gallo) et à celles de Florange. Le duel s’était normalement établi entre ces positions adverses. On y venait de half et d’autre chaque jour pour voir � courir les boulets ». Les grands avaient mis à l. a. mode l’habitude de boire leur vin à côté des canons. Dans un de ces délassements, François manqua être tué. Deux volées serrées de mitraille abattirent autour de lui une trentaine de Suisses ; lui-même fut culbuté cul par-dessus tête. Cet avertissement ne donna à personne l’idée que � le pion du roi » était très précieux. Les deux armées ne bougeaient plus ; elles étaient simplement � en présence ». Bourbon ne pouvait plus déplacer une pièce sur l’échiquier. Le moindre mouvement à Casa dei Levrieri ou à sa place avancée de Torretta pouvait l’entraîner dans un désastre. François dans le parc de Mirabello était dans los angeles paradoxale state of affairs d’un assiégeant assiégé. Quant aux vrais assiégés, ceux de Pavie, qui semblaient bien oubliés, ils avaient repris du poil de l. a. bête. Les oriflammes de Bourbon (à Torretta) se voyaient des murs du château. los angeles proximité de cette armée amie encourageait ceux de los angeles ville ; ils faisaient des sorties chaque jour, surtout du côté de Saint-Lanfranc, qui, depuis qu’il était tenu par le duc d’Alençon, était le secteur le plus faible.

Rated 4.39 of 5 – based on 16 votes