Les cinquante pièces qui composent ce recueil ont été rédigées entre 1855 (Le Crépuscule du soir) et 1864. Une quarantaine d’entre elles ont paru dans divers journaux de l’époque (selon los angeles volonté de Baudelaire, une partie des poèmes ont été publiés dans los angeles revue littéraire L’Artiste, dirigée par son ami Arsène Houssaye auquel il dédie son œuvre, et une autre dans des journaux à grands tirages comme l. a. Presse ou Le Figaro. Selon une lettre de 1862 qui sert de dédicace aux éditions postérieures, Baudelaire a été inspiré en les écrivant par l’exemple d’Aloysius Bertrand. Les dix poèmes restant ont été publiés à titre posthume entre 1867 et 1869.

Show description

Read or Download Le Spleen de Paris: Petits poèmes en prose PDF

Best French Literature books

Lanzarote

Realising that his New 12 months is likely to be a catastrophe, as traditional, our narrator, on impulse, walks right into a trip employer to publication every week within the solar. delicate to his constrained potential and dislike of Muslim international locations, the trip agent indicates an island packed with twenty first century hedonism, set in a weird and wonderful lunar panorama - Lanzarote.

Sodom and Gomorrah: In Search of Lost Time, Volume 4 (Penguin Classics Deluxe Edition)

Sodom and Gomorrah—now in an exceptional translation via John Sturrock—takes up the subject of gay love, female and male, and dwells on how harmful sexual jealousy may be when you undergo it. Proust’s novel can be an unforgiving research of either the decadent excessive society of Paris and the increase of a philistine bourgeoisie that's with the intention to supplanting it.

Nana (Oxford World's Classics)

Nana opens in 1867, the yr of the realm reasonable, whilst Paris, thronged via a sophisticated elite, was once an ideal aim for Zola's scathing denunciation of hypocrisy and fin-de-siècle ethical corruption. during this new translation, the destiny of Nana--the Helen of Troy of the second one Empire, and daughter of the laundress in L'Assommoir--is now rendered in racy, fashionable English.

The Nun (Oxford World's Classics)

Diderot's The Nun (La Religieuse) is the doubtless actual tale of a tender woman compelled through her mom and dad to go into a convent and take holy orders. a singular mingling mysticism, insanity, sadistic cruelty and nascent sexuality, it provides a scathing perception into the consequences of compelled vocations and the unnatural lifetime of the convent.

Additional resources for Le Spleen de Paris: Petits poèmes en prose

Show sample text content

Moi, j'ai trouvé ma tulipe noire et mon dahlia bleu ! sixty one Fleur incomparable, tulipe retrouvée, allégorique dahlia, c'est là, n'est-ce pas, dans ce beau can pay si calme et si rêveur, qu'il faudrait aller vivre et fleurir ? Ne serais-tu pas encadrée dans ton analogie, et ne pourrais-tu pas te mirer, pour parler comme les mystiques, dans ta propre correspondance ? Des rêves ! toujours des rêves ! et plus l'âme est ambitieuse et délicate, plus les rêves l'éloignent du attainable. Chaque homme porte en lui sa dose d'opium naturel, incessamment sécrétée et renouvelée, et, de los angeles naissance à los angeles mort, combien comptons-nous d'heures remplies par los angeles jouissance confident, par l'action réussie et décidée ? Vivrons-nous jamais, passerons-nous jamais dans ce tableau qu'a peint mon esprit, ce tableau qui te ressemble ? Ces trésors, ces meubles, ce luxe, cet ordre, ces parfums, ces fleurs miraculeuses, c'est toi. C'est encore toi, ces grands fleuves et ces canaux tranquilles. Ces énormes navires qu'ils charrient, tout chargés de richesses, et d'où montent les chants monotones de los angeles manœuvre, ce sont mes pensées qui dorment ou qui roulent sur ton sein. Tu les conduis doucement vers los angeles mer qui est l'Infini, tout en réfléchissant les profondeurs du ciel dans los angeles limpidité sixty two de ta belle âme ; – et quand, fatigués par los angeles houle et gorgés des produits de l'Orient, ils rentrent au port natal, ce sont encore mes pensées enrichies qui reviennent de l'Infini vers toi. sixty three XIX LE JOUJOU DU PAUVRE Je veux donner l'idée d'un divertissement blameless. Il y a si peu d'amusements qui ne soient pas coupables ! Quand vous sortirez le matin avec l'intention décidée de flâner sur les grandes routes, remplissez vos poches de petites innovations à un sol, – telles que le polichinelle plat mû par un seul fil, les forgerons qui battent l'enclume, le cavalier et son cheval dont los angeles queue est un sifflet, – et le lengthy des cabarets, au pied des arbres, faites-en hommage aux enfants inconnus et pauvres que vous rencontrerez. Vous verrez leurs yeux s'agrandir démesurément. D'abord ils n'oseront pas prendre ; ils douteront de leur bonheur. Puis leurs mains agripperont vivement le cadeau, et ils s'enfuiront comme font les chats qui vont manger loin de vous le morceau que vous leur avez donné, ayant appris à se défier de l'homme. sixty four Sur une course, derrière los angeles grille d'un vaste jardin, au bout duquel apparaissait l. a. blancheur d'un joli château frappé par le soleil, se tenait un enfant beau et frais, habillé de ces vêtements de campagne si pleins de coquetterie. Le luxe, l'insouciance et le spectacle habituel de los angeles richesse, rendent ces enfants-là si jolis, qu'on les croirait faits d'une autre pâte que les enfants de los angeles médiocrité ou de los angeles pauvreté. À côté de lui, gisait sur l'herbe un joujou splendide, aussi frais que son maître, verni, doré, vêtu d'une gown pourpre, et couvert de plumets et de verroteries. Mais l'enfant ne s'occupait pas de son joujou préféré, et voici ce qu'il regardait : De l'autre côté de los angeles grille, sur l. a. path, entre les chardons et les orties, il y avait un autre enfant, sale, chétif, fuligineux, un de ces marmots-parias dont un œil neutral découvrirait l. a. beauté, si, comme l'œil du connaisseur devine une peinture idéale sous un vernis de carrossier, il le nettoyait de los angeles répugnante patine de los angeles misère.

Rated 4.98 of 5 – based on 42 votes