By Claude Simon

Sous l'Ancien Régime, il est officier au régiment de Toul-Artillerie. En 1792, il est élu membre de l. a. conference. En 1940, il bat en retraite avec son régiment à travers l. a. Belgique. En 1793, il vote los angeles mort du roi. Représentant en project, il défend los angeles Corse contre Paoli et les Anglais. Il fait planter dans son parc des peupliers d'Italie, des châtaigniers, des hêtres et des acacias. En 1937, il wrestle sur le entrance d'Aragon dans les rangs des milices populaires. Poursuivi par l'ennemi, il repasse los angeles Meuse peu avant que les ponts ne sautent. los angeles mort de sa première femme le laisse inconsolable. En 1799, il est ambassadeur auprès de l. a. cour de Naples. Il se plaint à son intendante que les vendanges ont bien trompé. Il est promu général en l’An II. Membre du Comité de salut public, il enjoint aux cooks d'armées de ne pas reculer en deçà de l. a. Meuse. Il s'évade d'un camp de prisonniers près de Dresde. Il achète une jument à Iéna. Il est blessé au passage de l'Adige. Il recommande qu'on épierre bien ses champs. Près de Lérida, il est atteint d'une balle qui lui traverse le cou. Il vote l. a. loi punissant de mort tout émigré rentré en France et pris les armes à los angeles major. Au plus citadel de l. a. Terreur, il sauve une royaliste qu'il épouse peu après. À l. a. suite de l'insurrection anarchiste de Mai, il est traqué dans Barcelone par los angeles police. Il...

À des époques différentes et dans des périodes de tumulte et de violence, trois personnages vivent des événements et des expériences qui semblent se répéter, se superposer, de même qu'indifférents à l. a. tragédie, aux déchirements familiaux et politiques, reviennent au lengthy des pages les mêmes travaux des champs, les alternances des saisons, de los angeles pluie, du soleil, des printemps.

Les Géorgiques est paru en 1981.

Show description

Read or Download Les Géorgiques PDF

Best French Literature books

Lanzarote

Realising that his New yr is likely to be a catastrophe, as ordinary, our narrator, on impulse, walks right into a shuttle enterprise to e-book every week within the sunlight. delicate to his constrained potential and dislike of Muslim nations, the go back and forth agent indicates an island choked with twenty first century hedonism, set in a strange lunar panorama - Lanzarote.

Sodom and Gomorrah: In Search of Lost Time, Volume 4 (Penguin Classics Deluxe Edition)

Sodom and Gomorrah—now in a good translation via John Sturrock—takes up the subject matter of gay love, female and male, and dwells on how damaging sexual jealousy will be in case you undergo it. Proust’s novel can also be an unforgiving research of either the decadent excessive society of Paris and the increase of a philistine bourgeoisie that's that allows you to supplanting it.

Nana (Oxford World's Classics)

Nana opens in 1867, the 12 months of the area reasonable, while Paris, thronged by means of a worldly elite, was once an ideal goal for Zola's scathing denunciation of hypocrisy and fin-de-siècle ethical corruption. during this new translation, the destiny of Nana--the Helen of Troy of the second one Empire, and daughter of the laundress in L'Assommoir--is now rendered in racy, fashionable English.

The Nun (Oxford World's Classics)

Diderot's The Nun (La Religieuse) is the doubtless precise tale of a tender woman compelled by way of her mom and dad to go into a convent and take holy orders. a singular mingling mysticism, insanity, sadistic cruelty and nascent sexuality, it supplies a scathing perception into the consequences of pressured vocations and the unnatural lifetime of the convent.

Additional resources for Les Géorgiques

Show sample text content

Au milieu des plus grands hazards j’ai bien souvent cru voir l’ombre de cette femme adorée me couvrir d’une égide et me frayer un chemin à travers les périls ; tous les ans je... Sévèrement fermé au col par le camée pompéien le plastron du corsage de l. a. vieille dame au visage plâtreux est brodé d’une multitude de perles noires en forme de petits cylindres qui jettent des feux discrets, mordorés, roses, turquoise. Elle respire avec difficulté, los angeles bouche ouverte aux cash tombants en forme de croissant renversé comme celles de ces Pierrots enfarinés ou de ces masques conventionnels de l. a. tragédie, replète et flasque, couverte d’une poudre grise. Le ténor se tient maintenant silencieux au pied de l’amas de rochers rougeâtres, immobilisé dans une perspective d’affliction inspirée d’un de ces tableaux eux-mêmes inspirés de l’antique représentant des funérailles ou quelque disaster biblique, peste, défaite, bloodbath. Il voile d’une major son visage baissé, le bras gauche légèrement en arrière, los angeles major ouverte, comme s’il voulait éloigner de lui quelque imaginative and prescient ou quelque importun qu’il refuse d’écouter. Du chœur des jeunes filles massé sur los angeles droite de l. a. scène s’élève un live performance de voix cristallines. RÉCAPITULATION en l’an 13 j’avais ecu de l’arabe moustapha : Le toit des écuries est à demi écroulé et les poutres de los angeles charpente d’un bois gris et rongé par les intempéries. Sur le coteau en face de l. a. terrasse, au-delà du verger, un chien rassemble le soir les vaches éparses dans le pré, courant de l’une à l’autre et les mordant aux jarrets. Les vaches galopent maladroitement. Les sons des cloches attachées à leurs cous et les aboiements du chien parviennent affaiblis et avec un second de retard, comme s’ils avaient à traverser une épaisse couche de verre, une pellicule à l. a. fois transparente et opaque qui isolerait le visage du monde extérieur. Les vents d’automne ont presque entièrement dépouillé de leurs feuilles les sommets des carolins maintenant dénudés qui se balancent avec raideur. Dans le récit qu’il fait des événements, O. raconte qu’aux premiers coups de feu un inconnu le prend par le bras et l’entraîne en courant. Ils traversent ainsi l’avenue pour se mettre à l’abri du tir déclenché depuis le clocher de l’église. Une foule disparate de passants surpris par le feu et parmi lesquels se trouvent des femmes et des enfants se presse dans le neighborhood où ils ont trouvé abri. Personne ne comprend ce qui se passe. Un homme jeune distribue des fusils aux arrivants. Il en obtient un mais se le fait voler presque aussitôt. Un bébé pleure sans arrêt. Le bref strive against de l’embuscade dans laquelle est tombé l’escadron semble terminé. Tout est maintenant silencieux. Au bout d’un second il voit une mosaïque de polygones irréguliers de différentes dimensions, gris clair, gris bleuâtre, crayeux, ocre ou roses. Il est à quatre pattes sur le sol. Au centre du chemin, dans l. a. bande préservée des roues des véhicules, de petites touffes d’herbe, de minuscules plantes aux feuilles en étoiles et dentelées poussent entre les cailloux.

Rated 4.28 of 5 – based on 43 votes