By Aristophanes, Michel Host

« Eh bien, les regrettez-vous, oui ou non, les pères de vos marmots, vos bonshommes mobilisés à Pétaouchnoque par l. a. guerre et l’armée... Je sais bien, moi, que vous avez toutes un mari qui a quitté los angeles maison. Et des galants, on ne voit pas l. a. queue d’un seul... plus l’ombre d’un amant ! Nous devons mettre fin à cette guerre ! Si je trouvais un moyen, seriez-vous d’accord pour m’aider ? (…) Très bien, je vais tout vous dire. Nous avons le moyen d’obliger nos maris à faire l. a. paix... et ce moyen, c’est de re-non-cer... au phallus ! à los angeles queue, mesdames ! » Alors qu’Athènes et Sparte sont en guerre, Lysistrata, belle athénienne rusée et audacieuse, réussit à convaincre les femmes de toutes les cités grecques de mener une « guerre à los angeles guerre » en se refusant à leurs maris et amants, les privant des plaisirs de l’amour, jusqu'à ce que les hommes reviennent à los angeles raison et cessent le wrestle. l. a. représentation – que los angeles culture athénienne voulait special – de Lysistrata se déroula durant les grandes fêtes annuelles de Dionysos de l’an 411. Elle coïncide avec los angeles Guerre du Péloponnèse où les cités dominées par Athènes s’étaient alliées à Sparte pour combattre leur oppresseur (431-404 avant J.-C.). C’est une période de problems negative agitée par les épidémies de 429 et le grand désastre de l’expédition de Sicile, conclue par los angeles trahison d’Alcibiade, durant laquelle l. a. flotte athénienne est décimée, laissant los angeles cité à l. a. merci de ses ennemis. Michel Host nous donne une nouvelle traduction et edition très réussie qui modernise les dialogues et les occasions pour les rendre obtainable à notre génération. Une comédie audacieuse qui allie crudité du verbe, events burlesques et scènes osées : los angeles « grève du sexe » comme arme politique !

Show description

Read Online or Download Lysistrata: Faisons la grève du sexe! PDF

Similar Theatre books

Plays: Ivanov; The Seagull; Uncle Vanya; Three Sisters; The CherryOrchard (Penguin Classics)

5 masterful dramatic works from one of many world's best-loved playwrightsAt a time while the Russian theatre was once ruled via formulaic melodramas and farces, Chekhov created a brand new kind of drama that laid naked the typical lives, loves and yearnings of standard humans. Ivanov depicts a guy stifled through state of being inactive and misplaced idealism, and The Seagull contrasts a tender man's egocentric romanticism with the stoicism of a girl cruelly deserted by means of her lover.

Resurrection Blues: A Prologue and Two Acts

Arthur Miller’s penultimate play, Resurrection Blues, is a darkly comedian satirical allegory that poses the query: What might take place if Christ have been to seem on the earth this present day? In an unidentified Latin American kingdom, basic Felix Barriaux has captured an elusive progressive chief. The insurgent, identified through a number of names, is rumored to have played miracles through the nation-state.

Life Is a Dream (Penguin Classics)

The masterwork of Spain’s preeminent dramatist—now in a brand new verse translationLife Is a Dream is a piece many carry to be the superb instance of Spanish Golden Age drama. Imbued with hugely poetic language and humanist beliefs, it really is an allegory that considers contending issues of unfastened will and predestination, phantasm and truth, performed out opposed to the backdrop of court docket intrigue and the recovery of private honor.

Sophocles II: Ajax, The Women of Trachis, Electra, Philoctetes, The Trackers (The Complete Greek Tragedies)

Sophocles II includes the performs “Ajax,” translated via John Moore; “The ladies of Trachis,” translated via Michael Jameson; “Electra,” translated via David Grene; “Philoctetes,” translated via David Grene; and “The Trackers,” translated by means of Mark Griffith. Sixty years in the past, the college of Chicago Press undertook a momentous venture: a brand new translation of the Greek tragedies that may be the last word source for lecturers, scholars, and readers.

Extra info for Lysistrata: Faisons la grève du sexe!

Show sample text content

Quelle tournure d’esprit tu as ! Si c’était le cas, elles seraient toutes arrivées. Je te parle d’une affaire à laquelle je pense depuis si longtemps que je l. a. ressasse même dans mes insomnies. Victorine : Ah, je vois… à strength de l. a. ressasser l. a. nuit, tu auras fini par los angeles faire… diminuer… par los angeles ramollir, je veux dire ? Lison : Tellement ramollie que le salut de los angeles Grèce tout entière dépend de nous, les femmes. Victorine : Des femmes ? Qu’attends-tu donc d’un aussi faible soutien ? Lison : Ne vois-tu pas que, ces temps-ci, les affaires de l’État sont tombées entre nos seules mains ? Si les choses continuent au educate où elles vont, il n’y charisma bientôt plus de Péloponnésiens… Victorine : Bravo ! status ovation ! J’applaudis des deux mains. Qu’il n’y en ait plus un seul, nom de Zeus ! Lison : … et les Béotiens seront tous exterminés ! Victorine : Oh non… pas ça… enfin, pas tous… J’espère que tu sauveras au moins les… anguilles3… Lison : Peux-tu être sérieuse un instant ? Au sujet d’Athènes, ma langue ne dira jamais rien de pareil… Mais vois par toi-même : think notre avenir… Conjecture, je te prie. Si toutes les femmes font alliance ici, celles de Béotie, celles du Péloponnèse, et nous, les Athéniennes, toutes ensemble nous sauverons l’Hellade. Victorine : Et que veux-tu que des femmes soient capables de faire d’intelligent et de brillant quand elles passent leur vie assises, en chaussons, à se maquiller, leurs tuniques safran sur le dos, ou à s’attifer de gowns longues et tombantes ? Lison : Détrompe-toi ! Ce sont justement, du moins je l’espère, ces petites tuniques qui nous sauveront, avec nos parfums, nos escarpins, nos fonds de teint d’orcanette, nos nuisettes transparentes… Victorine : Tu m’excuseras, mais je ne te suis pas du tout. Lison : Eh bien, grâce à tout ça, désormais on ne verra plus les mecs s’embrocher les uns les autres à coups de lances… Victorine : Par Déméter et Koré, si on arrive à ça, je me fais teindre une gown couleur safran ! Lison : … ils ne prendront plus leur bouclier… Victorine : … là, je me paye un déshabillé et je l’enfile ! Lison : … ni leur dague. Victorine : Eh bien, ma cocotte, je m’offre des cothurnes à talons aiguilles ! Lison : Est-ce qu’elles vont finir par arriver, ces femmes ? Elles commencent à me gonfler… Victorine : Par Zeus, il y a longtemps qu’elles auraient dû voler jusqu’ici ! Lison : Ne te fais pas d’illusions, ma chérie, ce sont des Athéniennes pur jus : elles font bien ce qu’elles doivent faire, mais toujours en retard. Quant à celles du bord de mer et celles de Salamine, elles ne peuvent être déjà là. Victorine : Oh, celles-là savent ouvrir les jambes(geste équivoque)et c’est à l’aube qu’elles ont enjambé leur bateau. Lison : J’attendais celles du quartier nord d’Athènes et comptais bien les voir arriver les premières. overall, personne ! Victorine : M’est avis que los angeles femme de ce grand vantard de Théogène est en route(elle lève le coude et fait mine de boire à l. a. régalade),mais il doit y avoir du vent dans les voiles, elle air of mystery hissé l. a. trinquette !

Rated 4.54 of 5 – based on 26 votes