By Benoît Peeters

En août 2007, le projet d’écrire l. a. biographie de Jacques Derrida s’est imposé à moi comme une évidence. J’avais european los angeles likelihood de le connaître un peu ; je n’avais jamais cessé de le lire. Pendant trois ans, j’ai consacré l’essentiel de mon temps à cette recherche, avec une constante ardour. Je suis le most appropriate à avoir pu explorer l’immense archive accumulée par Derrida tout au lengthy de sa vie. J’ai retrouvé des milliers de lettres dispersées à travers le monde, rencontré plus de cent témoins, souvent bienveillants, quelquefois réticents. Derrida occupait ma vie, s’insinuant jusque dans mes rêves. Parallèlement, dans de minuscules carnets, j’ai consigné les étapes de cette quête de plus en plus obsessionnelle : les rendez-vous et les lectures, les découvertes et les fausses pistes, les réflexions et les doutes. Trois ans avec Derrida est le magazine de cette aventure, en même temps qu’un éloge de ce style souvent mal aimé qu’est l. a. biographie.    

Benoît Peeters est né en 1956. Écrivain et scénariste, il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Les Cités obscures avec François Schuiten (Casterman), Hergé, fils de Tintin et Nous est un autre (Flammarion). Ces Carnets d’un biographe accompagnent Derrida qui paraît chez le même éditeur

Show description

Read or Download Trois ans avec Derrida : Les carnets d'un biographe PDF

Similar France books

The Perfect Meal: In Search of the Lost Tastes of France

IACP Cookbook Award Winner (Culinary Travel)John Baxter's definitely the right Meal is an element grand travel of France, half background of French food, taking readers on a trip to find and take pleasure in a number of the world's nice cultural achievements prior to they disappear thoroughly. essentially the most respected and intricate parts of French delicacies are at risk of disappearing as outdated methods of agriculture, butchering, and cooking fade and are forgotten.

A Case of Curiosities

Tells of the unusual adventures of an 18th-century watchmaker and mechanical wizard - Claude web page. Maimed via surgical procedure on the age of 12, his handbook dexterity destines him to develop into one among Europe's so much talented inventors while he acquires the talents of the enamelist and watchmaker.

When Paris Went Dark: The City of Light Under German Occupation, 1940-1944

The spellbinding and revealing chronicle of Nazi-occupied Paris On June 14, 1940, German tanks entered a silent and approximately abandoned Paris. 8 days later, France permitted a humiliating defeat and overseas profession. to that end, an eerie experience of normalcy settled over the town of sunshine. Many Parisians keenly tailored themselves to the situation-even allied themselves with their Nazi overlords.

The Patagonian Hare: A Memoir

"Even if I lived 100 lives, I nonetheless would not be exhausted. " those phrases trap the depth of the reviews of Claude Lanzmann, a guy whose acts have continually been a negation of resignation: a member of the French Resistance at 16, a chum to Jean-Paul Sartre and a lover to Simone de Beauvoir, and the director of flicks together with the most very important movies within the historical past of cinema, Shoah.

Additional resources for Trois ans avec Derrida : Les carnets d'un biographe

Show sample text content

Fontainebleau, 28 septembre Dans le très amusant Un tout petit monde de David resort (dont l. a. model originale date de 1984), je cherche et trouve quelques allusions à Derrida, dont celle-ci : – En Amérique, on s’est toujours intéressés davantage à Freud qu’à Marx. […] – Et maintenant à Derrida, dit Fulvia Morgana. Tout le monde à Chicago – je viens de Chicago – lisait Derrida. l. a. nouvelle marotte de l’Amérique en ce second, c’est le déconstructionnisme. Pourquoi ça ? – J’avoue que je suis moi-même un peu déconstructionniste. C’est assez excitant – le dernier frisson intellectuel qui nous reste. On a comme l’impression de scier l. a. branche sur laquelle on se trouve. 29 septembre Catherine Malabou, au café de l’Holiday hotel. Franche, brillante, sympathique. Très proche de Derrida pendant les années 1990, elle a pris ses distances vers 2000 pour suivre son propre chemin. Elle ne cache pas un internet agacement à l’égard du most appropriate cercle derridien. 30 septembre De l. a. plupart des livres de Derrida, on peut dire sans los angeles moindre exagération qu’ils sont irrésumables. Soit à reason de los angeles pluralité des objets dont ils traitent (pour tous les recueils), soit par leur manière de dériver de texte en texte, de terme en terme. Il ne me sera pas attainable de rendre compte de ces livres, mais seulement d’approcher leur genèse et leur réception. Débat à los angeles librairie Compagnie, autour du livre de Max Genève. Je suis frappé par l’ignorance du public et les approximations sur le rapport de Derrida à los angeles politique. Ils ne comprennent pas l’évidence : il fut toute sa vie, au sens le plus citadel du terme, un non-aligné. J’étais venu à cette présentation dans l’espoir de faire l’une ou l’autre rencontre. Je n’ai pas perdu mon temps. À l. a. sortie, j’aborde une femme très mécontente de ce qui s’est dit : c’est Claire Nancy-Lacoue-Labarthe ; elle fut l’épouse des deux plus proches compagnons de Derrida. Elle m’assure avoir mauvaise mémoire, mais le peu qu’elle dit prouve le contraire. Elle me donne son adresse. J’espère l. a. rencontrer bientôt. 3 octobre Je vis avec lui, de tout près, depuis tant de mois déjà. Je begin à le connaître si bien. Il est devenu un ami, bien plus proche que, vivant, il n’aurait pu le devenir pour moi. Étrange amitié à sens unique : ai-je seulement le droit de l’appeler ainsi ? 6 octobre Jean Ristat dans un café de l’île Saint-Louis. Il accepte de sortir (au moins en partie) de sa retenue et parle avec une seen émotion. C’est grâce à Marguerite qu’il a bien voulu � me faire confiance ». Hier, au téléphone, Claire Nancy employait l. a. même expression. Il me faudra être à los angeles hauteur de tant de marques de bienveillance, sans tomber dans l’hagiographie. Écrire sera délicat : le tact s’impose, mais l. a. langue de bois est à fuir. 14 octobre Plusieurs journées très agitées, pendant lesquelles Derrida est goé à l’arrière-plan. Sur le web site universitaire des Grands Moulins (où j’avais déjà brièvement rencontré Julia Kristeva), j’ai rendez-vous avec Dominique Lecourt. Il kind de ses cours, manifestement fatigué.

Rated 4.66 of 5 – based on 8 votes