"L'histoire d'un cœur uncomplicated est le récit d'une vie imprecise, celle d'une pauvre fille de campagne, dévote mais mystique, dévouée sans exaltation et tendre comme le soreness frais. Elle aime successivement un homme, les enfants de sa maîtresse, un neveu, un vieillard qu'elle soigne, puis son perroquet ; quand son perroquet est mort, elle le fait empailler et, en mourant à son travel, elle confond le perroquet avec le Saint-Esprit. Cela n'est nullement ironique comme vous le supposez, mais au contraire très sérieux et très triste."
Gustave Flaubert.

Un cœur simple a été publié pour los angeles première fois en 1877 dans le recueil Trois Contes.

Show description

Read or Download Un cœur simple PDF

Best French Literature books

Lanzarote

Realising that his New 12 months is likely to be a catastrophe, as ordinary, our narrator, on impulse, walks right into a shuttle employer to booklet every week within the solar. delicate to his restricted capacity and dislike of Muslim nations, the shuttle agent indicates an island filled with twenty first century hedonism, set in a strange lunar panorama - Lanzarote.

Sodom and Gomorrah: In Search of Lost Time, Volume 4 (Penguin Classics Deluxe Edition)

Sodom and Gomorrah—now in an exceptional translation by means of John Sturrock—takes up the topic of gay love, female and male, and dwells on how harmful sexual jealousy may be if you endure it. Proust’s novel is usually an unforgiving research of either the decadent excessive society of Paris and the increase of a philistine bourgeoisie that's so as to supplanting it.

Nana (Oxford World's Classics)

Nana opens in 1867, the yr of the realm reasonable, whilst Paris, thronged by means of a sophisticated elite, was once an ideal aim for Zola's scathing denunciation of hypocrisy and fin-de-siècle ethical corruption. during this new translation, the destiny of Nana--the Helen of Troy of the second one Empire, and daughter of the laundress in L'Assommoir--is now rendered in racy, fashionable English.

The Nun (Oxford World's Classics)

Diderot's The Nun (La Religieuse) is the likely precise tale of a tender woman pressured by way of her mom and dad to go into a convent and take holy orders. a unique mingling mysticism, insanity, sadistic cruelty and nascent sexuality, it offers a scathing perception into the results of pressured vocations and the unnatural lifetime of the convent.

Additional info for Un cœur simple

Show sample text content

Non ! moins vite ! » Elles pressaient le pas cependant, et entendaient par-derrière un souffle sonore qui se rapprochait. Ses sabots, comme des marteaux, battaient l'herbe de l. a. prairie ; voilà qu'il galopait maintenant ! Félicité se retourna, et elle arrachait à deux mains des plaques de terre qu'elle lui jetait dans les yeux. Il baissait le mufle, secouait les cornes et tremblait de fureur en beuglant horriblement. Mme Aubain, au bout de l'herbage avec ses deux petits, cherchait éperdue remark franchir le haut bord. Félicité reculait toujours devant le taureau, et continuellement lançait des mottes de gazon qui l'aveuglaient, tandis qu'elle criait : � Dépêchez-vous ! dépêchez-vous ! » Mme Aubain descendit le fossé, poussa Virginie, Paul ensuite, tomba plusieurs fois en tâchant de gravir le talus, et à strength de braveness y parvint. Le taureau avait acculé35 Félicité contre une claire-voie36 ; sa bave lui rejaillissait à l. a. determine, une seconde de plus il l'éventrait. Elle eut le temps de se couler entre deux barreaux, et l. a. grosse bête, toute shock, s'arrêta. Cet événement, pendant bien des années, fut un sujet de dialog à Pont-l'Évêque. Félicité n'en tira aucun orgueil, ne se doutant même pas qu'elle eût rien fait d'héroïque. Virginie l'occupait exclusivement ; – car, elle eut, à los angeles suite de son effroi, une affection nerveuse37, et M. Poupart, le docteur, conseilla les bains de mer de Trouville. Dans ce temps-là, ils n'étaient pas fréquentés. Mme Aubain prit des renseignements, consulta Bourais, healthy des préparatifs comme pour un lengthy voyage. Ses colis partirent l. a. veille, dans los angeles charrette de Liébard. Le lendemain, il amena deux chevaux dont l'un avait une selle de femme, munie d'un file de velours ; et sur los angeles croupe du moment un manteau roulé formait une manière de siège. Mme Aubain y monta, derrière lui. Félicité se chargea de Virginie, et Paul enfourcha l'âne de M. Lechaptois, prêté sous l. a. situation d'en avoir grand soin. l. a. course était si mauvaise que ses huit kilomètres exigèrent deux heures. Les chevaux enfonçaient jusqu'aux paturons38 dans l. a. boue, et faisaient pour en sortir de brusques mouvements des hanches ; ou bien ils butaient contre les ornières39 ; d'autres fois, il leur fallait sauter. l. a. jument de Liébard, à de certains endroits, s'arrêtait tout à coup. Il attendait patiemment qu'elle se remît en marche ; et il parlait des personnes dont les propriétés bordaient l. a. course, ajoutant à leur histoire des réflexions morales. Ainsi, au milieu de Toucques, comme on passait sous des fenêtres entourées de capucines, il dit, avec un haussement d'épaules : � En voilà une Mme Lehoussais, qui au lieu de prendre un jeune homme… » Félicité n'entendit pas le reste ; les chevaux trottaient, l'âne galopait ; tous enfilèrent un sentier, une barrière tourna, deux garçons parurent, et l'on descendit devant le purin, sur le seuil même de l. a. porte. los angeles mère Liébard, en apercevant sa maîtresse, prodigua les démonstrations de joie. Elle lui servit un déjeuner où il y avait un aloyau40, des tripes, du boudin, une fricassée de poulet, du cidre mousseux, une tarte aux compotes et des prunes à l'eau-de-vie, accompagnant le tout de politesses à Madame qui paraissait en meilleure santé, à Mademoiselle devenue � magnifique », à M.

Rated 4.25 of 5 – based on 18 votes